Sunday, November 1, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le Nouveau Palais Présidentiel doit être un Bâtiment Stratégique de Sécurité Nationale

By admin , in ACTUALITÉS , at January 13, 2020

Dimanche 12 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Le Palais National, cet édifice public abritant le premier personnage de la République, le premier citoyen du pays, le chef de l’Etat et surtout le Commandant en chef des forces armées de la République, ayant été complètement détruit lors du séisme dévastateur du 12 janvier 2010, est officiellement aujourd’hui, l’un des plus grands projets nationaux de reconstruction du pays.

Le Palais National demeurera pour plusieurs générations et se définira pour toujours comme le plus haut symbole d’autorité et de gouvernance de la République. Aussi, le Palais National se veut-il hautement stratégique dans la protection de la souveraineté nationale et dans la sûreté permanente de l’Etat?

De toutes évidences, le prochain Palais présidentiel sera architecturalement une oeuvre de beaux arts, ingénieusement bien construit suivant les normes parasismiques avec la confirmation de la firme réputée de Sir David Adjaye comme gagnant du concours.

Cependant, au delà des aspects architectural de beauté et ceux de résilience de la construction du Palais s’ajoutent les aspects stratégiques de sécurité nationale qui se définissent en quatre (4) phases de base:
1- la conception intelligente et paramilitaire du bâtiment symbolisant l’autorité civile du Président en tant que commandant en chef des forces armées;
2-la sécurisation permanente du site ou le périmètre abritant la fonction du chef d’Etat;
3- la protection du centre de commande du territoire national au niveau du Palais;
4- le contrôle strict aux accès des différents compartiments du plus important patrimoine historique des bâtiments publics….

En conséquences, toute conceptualisation, procédures d’implémentation et opérations du plan stratégique de sécurité et d’urgence du nouveau Palais National devraient être strictement classées confidentielles…

Un  Palais architecturalement beau est excellent pour la fierté nationale, un palais ingénieusement bien construit suivant les normes de résilience est parfait pour notre patrimoine de peuple et pour notre faible économie. Mais le plus important, un Palais stratégiquement bien planifié dans sa conception de base respectant les aspects de sécurité nationale, est un acte de grandeur souveraine qui protège et consolide l’intérêt national Haïtien. 

La présidence Haïtienne est la plus haute autorité institutionnelle de la République. De ce fait, la construction de ce nouveau bâtiment ne doit pas être seulement soumise aux lois ou aux principes de construction moderne. Le Palais doit aussi faire l’objet de dispositions sécuritaires hautement stratégiques suivant son positionnement topographique, urbanistique et surtout suivant les risques et menaces historiques qu’exposent la faible gouvernance de la sécurité intérieure, qui constamment livre la présidence haïtienne aux assauts militaires, aux coups d’état, aux attentats qui une fois entraînent l’explosion du palais national le 8 Août 1912 avec le Président Cincinnatus Leconte mort à l’intérieur et le prochain Président, Vilbrun Guillaume Sam, lynché lors d’une révolte populaire le 27 Juillet 1915. 

A ce niveau, La Maison Blanche n’est pas la plus belle architecture présidentielle du monde mais toutefois elle se veut être le bâtiment le plus sécurisé du monde. Mais cet édifice a été surtout stratégiquement construit et renové pour garantir la protection de la souveraineté nationale américaine et pour préserver l’intégrité physique du symbole institutionnel de la sécurité nationale des États-Unis qu’est le Président américain. Dès lors, experts et spécialistes en Sécurité et gestion d’urgence, (facility Strategic security planning), personnels militaires et d’intelligence se sont conviés aux differents phases des travaux d’architecture et d’ingénierie depuis la fondation de l’édiffice jusqu’aux opérations quotidiennes de sécurité et d’urgence pour perenniser la sureté permanente de l’Etat américaine.

En conclusion, Il est totalement certain qu’avec David Adjaye Asocciates et Raco Deco comme firmes d’architecture sélectionnées, notre prochain Palais National sera artistiquement beau, bien conçu et en même temps résilient; Mais le plus  important, il revient à l’Administration de Moise, au groupe de travail et de réflexion sur la reconstruction du Palais National (GTRRPN) et l’ULCPB de considérer les aspects stratégiques de sécurité nationale pour engager des experts civils en sécurité, des professionnels venant des unités de protection du Palais, de l’Armée et des spécialistes étrangers strictement « vetted et cleared » aux cotés des firmes d’exécution pour que cette nouveau chef d’oeuvre soit hautement sécurisé et stratégiquement bien conçu à la hauteur de notre dimension de peuple fier d’être la République Noire du monde.

Gumais Jean Jacques
AvMPDisaster Manager,
Aviation security Specialist
jjgumais@gmail.com

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *