Tuesday, October 27, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Mario Hernandez & Beverly Keeny : « Haïti est un laboratoire d’expérimentation de nouvelles formes d’occupation étrangère »

By admin , in ACTUALITÉS , at January 25, 2020 Tags: ,

Vendredi 24 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– C’est tout à fait paradoxal. Haïti a marqué l’histoire, il y a 216 ans en se battant pour la liberté et l’auto-détermination des peuples. Les Pères fondateurs ont mis tout en déroute la plus grande armée de l’époque en jurant de vivre libre ou mourir.

Mais, aujourd’hui, leurs descendants sont considérés comme les parias du monde et servent de cobayes pour toute sortes d’expérimentations politiques, sociales ou médicales.

« Il y a deux siècles, le peuple haïtien a commencé la lutte pour l’indépendance en Amérique latine », a rappelé Beverly Keeny de Diálogo 2000-Jubileo, au cours d’un entretien avec Mario Hernandez. Mais, le pays est devenu un laboratoire d’expérimentation de nouvelles formes d’occupation des États-Unis et des grandes puissances d’Amérique latine.

Durant un séjour en Haïti aux premiers stades de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (Minustah) en 2005, Beverly Keeny a rencontré, entre autres, des hauts fonctionnaires du vice-ambassadeur du Chili qui lui ont révélé que les militaires se trouvent en Haïti pour apprendre.

Les casques bleus ont appris de nouvelles formes de contrôle social et parmi eux la pratique systématique de la fraude électorale dans laquelle l’OEA s’améliore.

« C’est ce qu’ils faisaient là-bas, ils ne perdaient pas de temps, ils apprenaient ce qu’ils font aujourd’hui au Chili, en Équateur, en Colombie,… », affirme Keeny.

Beverly Keeny estime que l’Amérique latine doit comprendre et embrasser la lutte des Haïtiens que les grandes puissances ont fait payer pour l’audace de leurs ancêtres.

« Nous devons donner de la visibilité à leurs revendications », prône Keeny.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *