Tuesday, October 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Pérou – Corruption : 15 mois de prison ferme à l’encontre de la fille de l’ex-président Alberto Fujimori accusée de blanchiment d’argent

By admin , in ACTUALITÉS , at January 29, 2020 Tags: ,

Keiko Fujimori retourne en prison pour un an et trois mois par crainte de la justice de s’échapper, titre mercredi matin France 24.

Mardi 28 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– Le chef de l’opposition au Pérou, Keiko Fujimori, qui a fait l’objet d’une enquête pour blanchiment d’argent pendant la campagne présidentielle de 2011, a vécu deux mois de liberté avant qu’un juge d’instruction préparatoire ne lui ait dicté mardi son retour en détention provisoire, cette fois pour 15 mois.

Le juge Víctor Zúñiga a indiqué que, étant donné la probabilité qu’elle écope d’une peine supérieure à quatre ans d’emprisonnement effectif, il existe un risque d’évasion.

Lors de l’audience, qui a débuté à 9 h 00 et a duré jusqu’à 18 h 00, le juge a déterminé que les trois conditions requises pour prononcer cette mesure étaient remplies: forte suspicion de commission de crimes, gravité de la peine et le danger d’évasion de Fujimori Higuchi ainsi que le risque d’obstruction dans l’enquête est plus intense car il s’agit d’un cas d’organisation criminelle.

De même, le juge Zúñiga a indiqué précédemment qu’il y avait « des éléments de condamnation liés au blanchiment d’argent contre Keiko Fujimori » et la conversion de l’argent mentionné.

Pour ces raisons, le magistrat a également estimé mardi soir qu’une peine de 15 ans d’emprisonnement s’applique à son encontre.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *