Friday, October 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Croix-des-Bouquets – Affaire Rony Colin : le Juge Pierre-Louis ordonne l’arrestation de Bob Arnel, réputé proche du pouvoir

By admin , in ACTUALITÉS , at February 11, 2020 Tags: ,

Par l’ordonnance prononcée en audience correctionnelle, le prévenu Jean Adler Corriélus (Bob Arnel) est appelé à être conduit en état au Parquet de la Croix-des-Bouquets aux fins d’être auditionné par le juge Pierre Apsorde Pierre-Louis.

S’agirait-il d’une parodie de justice a la lamarre belizaire comme a l’accoutumée?

Lundi 10 février 2020 ((rezonodwes.com))–Au bout de plus de 4 heures d’audience, le juge Pierre Apsorde Pierre-Louis a rendu, ce lundi, son ordonnance sur l’affaire opposant le maire de la commune de Croix-des-Bouquets au nommé Jean Adler Corriélus (Bob Arnel), réputé proche du régime PHTK-Tèt kale.

Le conseil conduit par André Michel, Simon Dieuseul Desras, Joseph Manès Louis, Laurenel Louis, et celui du ministère public après avoir évoqué diverses considérations ont enjoint le Tribunal à statuer sur l’affaire. Le juge Pierre Apsorde Pierre-Louis, agissant en qualité de Président de l’audience a ordonné l’arrestation de Jean Adler Corriélus.

‘’Attendu qu’en raison de tout cela, il y a donc lieu pour le
Tribunal d’ordonner d’une part la comparution personnelle du sieur Rony Colin et
d’autre part la comparution du prévenu Jean Adler Corriélus en état d’amener
qui sera fait à la diligence du ministère public’’,
révèle la
lecture de l’acte de l’ordonnance faite par le juge Pierre Apsorde Pierre-Louis.

Les avocats assurant la
défense de Jean Adler Corriélus (Bob Arnel), au moment de l’audience ont
abandonné la salle. Cette décision, selon Jean-Olivens Paul et Laimond Jean Paul,
est conforme à la requête exercée auprès du Parquet de la Croix-des-Bouquets,
laquelle signifie une demande en récusation exercée contre le Juge
Pierre-Louis, pour suspicion légitime.

‘’Nous ne sommes pas ici pour plaider, car le magistrat a déjà
été récusé, en aucun cas il ne devrait siéger. L’acte de récusation a été signifié
le 31 janvier dernier. Seule une instance supérieure est compétente pour
statuer sur la suite de l’affaire’’,
s’époumonent Jean-Olivens
Paul et Laimond Jean Paul, avocats de Bob Arnel.

Pour cause de diffamation et de menace de mort, l’édile de la Croix-des-Bouquets, Rony Colin a cité au Tribunal correctionnel le nommé Jean Alder Corriélus. Ce dernier a brillé par son absence à la séance. L’affaire a été mise en continuation à la huitaine par le juge Pierre-Louis,  le temps pour le Parquet de faire exécuter le mandat d’amener.

Alors, la suite du feuilleton hebdomadaire est attendue pour bientôt !

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *