Thursday, October 22, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Ronald Gabriel place de grands espoirs sur le Fonds BRH de la recherche et du développement

By admin , in ACTUALITÉS , at February 21, 2020 Tags:

Lors du lancement du Fonds BRH pour la Recherche et le Développement, le mercredi 19 février 2020, le Directeur Général de la banque de la République d’Haïti, Ronald Gabriel a mis en avant le défi que représente le futur immédiat et lointain de ce Fonds. Il s’est dit amplement rassuré par l’entrain qui caractérise actuellement les travaux de mise en opération du fonds; une attitude qui cadre parfaitement avec l’enthousiasme qui a caractérisé le déroulement des travaux de sa mise en place depuis mars 2017.

L’idée qui anime la création du Fonds-BRH pour la recherche et le Développement, aux dires de Ronald Gabriel est que : si le minimum de conditions objectives est rempli pour créer les effets de transformation des comportements et des mentalités ; la recherche aura joué son rôle de raccourcis dans la quête de développement et aura mérité au centuple son appellation de bien public. « Au-delà des considérations de rareté de ressources, la BRH a trouvé opportun de donner aux activités du Fonds un caractère immédiatement utile tenant compte de ses missions de banque centrale et des aspects qui touchent aux préoccupations de ses partenaires de l’État et de la coopération externe. L’intangible que représente la crédibilité de l’institution a été l’élément préalable de dotation que nous avons mis dans la balance », a précisé Ronald Gabriel dans son discours.

Le Directeur Général de la banque de la République d’Haïti a assuré que la première année d’existence du Fonds verra les gestionnaires s’atteler à développer en priorité deux pans d’activités vitales pour le devenir de cet outil: (1) La mise en place progressive mais sans relâche d’une clientèle académique viable en qualité et en quantité pour asseoir les bases d’une production qui répondent aux attentes du Conseil d’Administration du Fonds. (2) La concrétisation des promesses de coopération qui ont vu le jour au cours de la période de mise en œuvre des activités du Fonds. « La recherche doit avoir droit de cité selon une logique autonome de reproduction et de diffusion pour donner aux élites les outils de réflexion pour l’action et développer au sein des masses des réflexes portés par des faits scientifiques et sociétaux bien établis et en constant renouvellement. Aussi dans l’environnement, qui est le nôtre, de ressources plus rares qu’à l’accoutumée, l’efficience nous impose de voir dans la Recherche un domaine de production de connaissance renouvelée et de vulgarisation sans barrière pour fonder les actions à tous les échelons de décisions des acteurs sociaux », a-t-il expliqué.

Tout en invitant les chercheurs et autres personnes intéressées à consulter le site internet du Fonds pour imprégner, entre autres, des objectifs poursuivis et des modalités de fonctionnement de cet outil, M. Gabriel a fait un rappel de la structure de gouvernance qui est composée de quatre entités : (1) le Conseil d’Administration de la Banque de la République d’Haïti (2) La Direction Exécutive (3) Le Conseil Scientifique (4) Le Comité Consultatif. Les trois premières entités sont importantes pour le fonctionnement harmonieux du Fonds. Elles en assurent l’efficacité interne et la pérennité. Par contre le Comité Consultatif est crucial pour le développement des rapports du Fonds avec le reste de la société.

Il a par ailleurs remercié les recteurs et professeurs qui sont parmi les premiers d’une liste plus large de responsables académiques qui ont manifesté leur volonté de collaborer. Aussi les institutions partenaires qui ont rapidement soupesé le poids de cette dotation de départ pour cheminer avec la BRH et ouvrir la voie à un champ nouveau de coopération dans un domaine qui a pris toute sa dimension conceptuelle depuis une dizaine d’années.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *