Wednesday, October 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Réintégration des 5 policiers révoqués avant dimanche 10:00 am : c’est l’ultimatum lancé par des policiers de « Fantôme 509 » aux responsables de la PNH et décideurs du pays

By admin , in ACTUALITÉS , at February 22, 2020 Tags:

« A M. Samuel Madistin, Fantôme 509 déplore sincèrement les actes de vandalisme commis dans les locaux de votre cabinet d’avocat » déclare un porte-parole du groupe appelant les poursuivants à ne pas « saboter leur mouvement revendicatif« . Dimanche, arrive l’heure de vérité après 10:01 am!

nous ne serons en aucun cas pris pour responsables si rien n’est dit avant

Vendredi 21 février 2020 ((rezonodwes.com))–La présidence, le DG a.i. de la PNH, le gouvernement de facto, dans son ensemble, sont soumis à rude épreuve, en cette fin de semaine, avec le nouvel ultimatum qu’a lancé vendredi soir « Fantôme 509 » exigeant avant dimanche matin 10:00, « la réintégration sans condition des 5 policiers révoqués injustement« , selon les caprices des dirigeants dont les noms de certains sont mêlés à des activités louches, telles « l’affaire des 7 mercenaires » et la « dilapidation de fonds de Petro Caribe« .

« Nou pap responsab sak ka pase dimanch apre dizè »

A cette exigence, a révélé un porte-parole de « Fantôme 509 » intervenant en fin de soirée du vendredi sur les ondes de Zénith Fm, s’ajoute « une réquisition formelle d’un emplacement au sein de la direction générale pour loger le futur syndicat de police« . Ce policier dûment identifié par la station avant de lui accorder la parole, a détaillé les composantes du groupe au sein duquel se retrouvent Union USGPN, Union Cimo, Union Boid, Union Swat et des officiers de police appartenant à d’autres unités de la PNH à Port-au-Prince et en province.

« Le DG nous traite comme des esclaves et nous sommes allés même jusqu’à assurer la protection rapprochée de leur concubine et ou leurs ti menaj » a dénoncé l’officier de police criant « assez maintenant« . « Seuls les imbéciles ne changent pas d’avis » a surenchéri le porte-parole de Fantôme espérant qu les gens qui nous dirigent sont loin d’être des imbéciles et qu’ils ne les laisseront pas mettre à exécution leur plan dimanche passé 10:01 am et « nous ne serons pas pris pour responsables« , a-t-il martelé.

Jovenel Moise pourrait-il une fois pour toutes trouver assez d’arguments convaincants en faveur du contraire ?

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *