Un point, que les a.i.’s de Jovenel Moise n’auraient probablement pas discuté mardi durant leur « Rencontre d’Harmonisation pour une meilleure Collaboration » et qui ne serait pas le cadet de leurs soucis. Car en Haïti, même pour l’organisation des élections, on attend le signal des étrangers. « Souveraineté », un mot inusité dans le vocabulaire des dirigeants haitiens.

« nous refoulons constamment les immigrants haitiens chez eux » général Paulino Sem

Mercredi 26 février 2020 (rezonodwes.com))–Le ministre de la défense Rubén Darío Paulino Sem a déclaré mardi que la souveraineté à la frontière entre la République dominicaine et Haïti est assurée.

Ceci, après que la Conférence des évêques eut manifesté sa crainte, assure que la souveraineté dominicaine dans cette zone est en danger.

Paulino Sem a souligné que les immigrants sont constamment rapatriés, et que des substances contrôlées sont saisies.

Leave a comment

Your email address will not be published.