Wednesday, October 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


La justice recommande 3 ans de prison à l’encontre d’une ex-1ère dame et de 2 ex-ministres du Pérou pour « délit d’association illicite et collusion aggravée »

By admin , in ACTUALITÉS , at March 12, 2020 Tags: ,

Nadine Heredia, ancienne Première Dame du Pérou et deux anciens ministres du gouvernement de son mari, Ollanta Humala, sont accusés de délits d’association illicite en vue de commettre un crime et de collusion aggravée.

Le groupe de Lima basé au Pérou, ne devrait-il pas questionner Haïti dont le nom de l’actuelle 1ère dame, Martine Moise, est mêlé à un scandale de carte d’identification Dermalog, un n’ayant pas eu l’approbation de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif ?…

Mercredi 11 mars 2020 ((rezonodwes.com))–Le bureau du procureur a demandé au pouvoir judiciaire d’émettre un ordre de détention préventive de 36 mois contre l’ancienne première dame Nadine Heredia, l’ancien ministre de l’économie Luis Miguel Castilla Rubio et l’ancien ministre de l’énergie et des mines Eleodoro Mayorga Alba, dans le cadre des enquêtes pour l’affaire Gasoducto Sur Peruano (SPG).

Le procureur Rafael Vela, coordinateur de l’équipe spéciale de Lava Jato, a confirmé que le procureur Geovana Mori a formalisé la demande suite aux déclarations de Jorge Barata, ancien directeur d’Odebrecht au Pérou, qui a été interrogé à Curitiba.

La thèse fiscale souligne qu’Heredia Alarcón a agi comme un « fonctionnaire de facto » pendant le gouvernement de son mari Ollanta Humala (2011-2016) puisqu’elle aurait géré les méga-travaux d’infrastructures en faveur de l’entreprise brésilienne.

L’ancienne Première Dame et les deux anciens ministres du gouvernement Ollanta Humala sont accusés d’avoir commis les présumés crimes d’association illicite de malfaiteurs en vue de commettre un crime et de collusion aggravée.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *