Saturday, October 31, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Les hommes de main du régime autoritaire de Jovenel Moise passent à tabac un professeur de l’Université d’Etat d’Haïti

By admin , in ACTUALITÉS , at March 14, 2020 Tags: ,

Heurts entre agents de l’USGPN et étudiants de l’École normale supérieure .

Port-au-Prince, vendredi 13 mars 2020 ((rezonodwes.com))–Un professeur touché à la tête, un étudiant interpellé au terme des affrontements entre policiers de l’Unité de Sécurité du Palais national et étudiants de l’École normale supérieure. Au centre de ces incidents, une altercation entre deux individus, selon des témoins.

Au soir du vendredi 13 mars 2020, la situation restait encore tendue dans l’environnement de l’École normale supérieure, à quelques pas du Palais national. Selon des témoins, l’intervention des éléments de l’USGPN dont leur champ d’action est limité au périmètre entourant le siège de la présidence, consistait à ramener la paix à la suite des bagarres éclatées entre deux individus tournées au drame. Des étudiants révoltés par la présence des policiers ont  refusé d’obtempérer en lançant des pierres en leur direction. Ces derniers, ont tiré à balles réelles et causé dégâts collatéraux.

Le professeur de l’ENS, Jean Kevni Innocent refusant d’obéir aux ordres des agents de l’USGPN visant  à déplacer sa voiture, a été agressé puis frappé sauvagement et blessé à la tête. L’universitaire a été brutalisé par les forces de l’ordre, en dépit du fait qu’il s’était identifié comme titulaire d’une chaire. Son véhicule a eu sa pare-brise cassée et ses pneus crevés, a-t-il rapporté.

À la suite des échanges, l’étudiant Grégory Jean-Pierre a été arrêté. Ses camarades ont, de leur côté, exigé sa libération et ont dénoncé le comportement barbare des éléments de l’USGPN. Le départ du Président Jovenel Moise  du pouvoir a été également réclamé par les protestataires.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *