Friday, October 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Les points obscurs de l’achat des 15 blindés révélés au public

By admin , in ACTUALITÉS , at March 18, 2020 Tags: ,

En brandissant son rapport, Youri Latortue dissèque le marché relatif à l’acquisition des 15 véhicules blindés impliquant le Palais national, le Ministère de la Justice et de la Sécurité publique et la Banque de la République d’Haïti lequel transpirant la violation des normes légales et techniques.

Mardi 17 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Un écart a été constaté entre le coût total d’acquisition de ces 15 véhicules évalué à plus de 2 millions 989 américains et les frais de transport de ces matériels de Riyad (Arabie Saoudite) à Port-au-Prince.

Dénonçant l’absence de document d’appels d’offres, l’ancien Président de la Commission Éthique et Anticorruption du Sénat, a révélé que plus de 825 mille dollars américains ont été mobilisés pour le transport des blindés supposés de niveau B6 alors que les dernières interventions des forces de l’ordre à Village de Dieu prouvent que la spécificité des véhicules est de B4, correspondant à 100 mille dollars américains, prix unitaire.

Cela sous-entend, selon l’homme de loi, que le coût unitaire de chaque blindé est de 100 mille dollars américains (B4) contrairement à 143 mille dollars américains (B6) défendus par le pouvoir. En ce qui concerne le transport, le chef de file de l’A.A.A révèle qu’un déficit de 525 mille dollars américains a été décelé, accusant un coût financier déficitaire d’1 million 100 mille dollars.

Ces considérations, selon l’ancien parlementaire, tiennent compte de la qualité des véhicules (blindage) et les frais de transport supportés par le trésor public. Youri Latortue, pourfendeur des Tèt Kale, mettant en avant l’absence d’une clause de service d’entretien et la formation pour les pilotes conducteurs de ces engins, recommande que la justice soit activée contre les coupables de crime financier.

La Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif, organe de contrôle considéré comme vigile des dépenses de l’État, n’a pas été prise en compte dans le cadre de cette transaction, a souligné Youri Latortue. Le marché en question engageant l’État haïtien et la compagnie ‘’The armored Group’’ a été lancé sans appel et sans l’approbation de la CSC/CA, a-t-il insisté.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *