Tout l’équipage du porte-avions nucléaire français, Charles-de-Gaulle, a été placé en quarantaine forcée à à la base navale de Toulon.

 

Covid-19

Après confirmation des résultats positifs de 50 marins du Charles-de-Gaulle, les 1700 membres de l’équipage, ainsi que les 200 militaires intégrés au groupe aérien embarqué (GAN), ont été placés en « quarantaine » pour 14 jours, sans pouvoir voir leurs familles.

Confinés à leur arrivée cet après-midi à la base navale de Toulon (Var), dimanche 12 avril, ils vont être dépistés dans les quatre enceintes militaires de la côte varoise où ils ont été pris en charge : Saint-Mandrier, Toulon et les bases aéronautiques navales de Hyères-les-Palmiers et Pierrefeu-Cuers.

Cette mesure est prise afin de protéger les autres marins ainsi que leurs proches puisqu’en France, la situation ne s’améliore pas. Selon le dernier bilan, le Covid-19 a causé la mort de 14 393 personnes, soit 561 décès supplémentaires en 24 heures.

Selon le Parisien, l’état de santé des cinquante marins testés positifs au Covid-19 n’inspire pas actuellement d’inquiétude. Quant à l’origine de la contamination, elle reste inconnue. Le porte-avions nucléaire français va être entièrement désinfecté à partir de lundi.

A lire aussi:

Covid-19: le pape François appelle à l’annulation des dettes des pays pauvres

Leave a comment

Your email address will not be published.