Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

Au Pérou, un Procureur a requis 20 ans de prison contre un policier pour « avoir maîtrisé et ensuite abattu un présumé délinquant »

By   /  July 26, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Le Procureur a formalisé l’accusation et a demandé une réparation civile de 80 000 soles (environ US$25.000) pour la famille de la victime.

Cette « enquête qui se poursuit » depuis janvier a abouti à une condamnation « pour abus de pouvoir« . Le Second Bureau du procureur général de Castilla, au Pérou, a requis une peine de 20 ans de prison contre le sous-officier de la Police Nationale de Pérou, Elvis Miranda Rojas, qui a exécuté un présumé criminel au cours d’une opération de police à Piura, le 13 janvier dernier.

Le procureur Castillo Chirinos qui a décidé de classer le processus au titre « d’abus de pouvoir« , a demandé à l’appareil judiciaire d’imposer une telle peine au policier pour « avoir commis un crime contre la vie, le corps et la santé, sous la forme d’ homicide purement et simplement« .

Dans l’acte d’accusation, la justice péruvienne demande également le paiement d’indemnité de 80 000 soles en faveur de la famille du présumé bandit, décédé après avoir été touché par une balle, alors qu’ « il était poursuivi par la police pour avoir dépouillé les biens d’autrui« .

La vie du policier n’était pas menacée

Selon les conclusions de l’enquête, la vie du policier n’était pas en danger, il ne pouvait donc pas être exempt de responsabilité. Par contre, l’avocate du police s’est dite en désaccord avec cette mesure et a indiqué qu’elle va tout faire pour contrecarrer la requête du procureur

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

1.1 millions pour 28 organisations (liste des bénéficiaires et projets

Read More →