Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  Current Article

Clauvy Robas tourne le dos au président de la République

By   /  August 4, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Le député de la circonscription de Cayes/Île-à-Vache, Clauvy Robas, fait volte-face pour adopter une position critique par rapport au programme du président de la République. Le député qui, dit-il, n’était pas un véritable allié du président affirme avoir, jusque-là, supporté son programme ». 

Le pouvoir en place continue de perdre des alliés. Alors qu’il s’affichait toujours en proche du président de la République et en supporteur potentiel de son programme politique, le député de la circonscription de Cayes/Île-à-Vache, Clauvy Robas, vient de changer de camp pour, ironie du sort, critiquer le programme du chef de l’État qui, affirme-t-il, ne peut pas atterrir. 

Clauvy Robas déclare n’avoir jamais été un proche du président Jovenel Moïse, mais supportait son programme qui, affirme-t-il, avait touché, par écrit, les vrais problèmes du pays. Toutefois, l’application de ce programme reste une illusion, ce qui, selon lui, le pousse à se retirer du camp du chef de l’État.

Par ailleurs, le parlementaire dit n’être pas non plus du camp de l’opposition ; mais se place en observateur critique. Il dénonce déjà la non-application du programme du chef de l’État. Parallèlement, le parlementaire se montre très sceptique par rapport au choix de Fritz-William Michel comme nouveau chef du gouvernement. Selon lui, le Premier ministre nommé et son équipe ne peuvent pas apporter des résultats aux problèmes auxquels est confronté le pays. « D’ailleurs, le nominé Fritz-William Michel n’est pas trop connu sur la scène politique », a renchéri le député Clauvy Robas.

Quant aux revendications de l’opposition exigeant le départ du chef de l’État, le député de la circonscription de Cayes/Île-à-Vache, Clauvy Robas, déclare qu’il n’est pas habilité à dire si le président doit plier bagage ou non. Il souligne que le peuple est le seul souverain et le mieux placé pour décider du sort du président. Cependant, Clauvy Robas martèle que la population en a le ras-le-bol. « Les problèmes de la population ne font qu’empirer alors que le programme du président, malgré intéressant sur papier, ne peut pas être appliqué », fulmine Clauvy Robas.

Très actif dans la campagne électorale du président de la République, le député de Cayes/Île-à-Vache, Clauvy Robas, dit être désormais dans le camp du peuple et est prêt à défendre les intérêts de celui-ci.

Edver Serisier

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

Certificat de police: Saviez-vous que la DCPJ s’informe auprès de 194 pays ?

Read More →