Tuesday, March 31, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Coronavirus : Pékin enquête après la mort d’un médecin lanceur d’alerte

Le gouvernement chinois a annoncé ce vendredi l’ouverture d’une enquête sur Li Wenliang, le médecin qui avait alerté sur l’apparition…

By La Redaction , in ACTUALITÉS , at February 8, 2020 Tags:

Le gouvernement chinois a annoncé ce vendredi l’ouverture d’une enquête sur Li Wenliang, le médecin qui avait alerté sur l’apparition de ce nouveau virus dans le centre du pays.

Ce qui lui a valu d’être convoqué par la police, qui l’avait accusé de propager des rumeurs avec sept autres personnes. Il fait désormais figure de héros national face à des responsables locaux accusés d’avoir caché les débuts de l’épidémie.

Dans un communiqué, l’organe du Parti communiste chinois (PCC) au pouvoir, chargé de lutter contre la corruption, a annoncé qu’une équipe se rendra à Wuhan « pour mener une enquête exhaustive sur les circonstances entourant le décès du docteur Li Wenliang« .

Dans un message électronique adressé à ses collègues, cet ophtalmologue avait fait état de l’apparition d’un coronavirus dans la ville de 11 millions d’habitants.

Agé de seulement 34 ans, Li Wenliang est mort à l’Hôpital central de la ville coupée du monde depuis le 23 janvier avec ses 11 millions d’habitants.

Et son décès traduit bien la situation chaotique des hôpitaux de Wuhan, débordés par l’afflux de malades. Un haut responsable a admis, jeudi, que le personnel médical était dépassé et manquait d’équipements de protection pour se prémunir du virus.

Pour l’heure, le bilan de l’épidémie s’élève à plus de 630 morts en Chine continentale (hors Hong Kong et Macao), la province du Hubei ayant fait état vendredi de 69 nouveaux décès (et de 2 447 nouveaux cas). Ailleurs, deux décès ont déjà été imputés à la maladie, l’un aux Philippines et l’autre à Hong Kong.

Source : France24