Tuesday, November 19, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Haïti – Justice : Le nouveau bâtiment de la CSC/CA construit par une firme chinoise, est achevé

L’imposant bâtiment devant loger la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) dont les travaux ont été lancés…

By Televizyon Lakay , in ACTUALITÉS LOCALES , at July 25, 2019

L’imposant bâtiment devant loger la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) dont les travaux ont été lancés le 1er septembre 2016 avec quelques mois de retard causés par les émeutes et autres manifestations, est prêt pour son inauguration.

Rappelons que ce contrat de 27 millions de dollars, financé par les fonds de l’annulation de la dette d’Haïti par les Fonds Monétaire International (FMI) a été signé en mai 2015 par Wilson Laleau le Ministre de l’Économie et des Finances de l’époque et Zhengdong Dong, le Représentant habilité en Haïti de la firme chinoise « Hongyan Construction Company Limited » qui avait remporté l’appel d’offre

Notez que cette firme chinoise est la même qui vient de remporter l’appel d’offre pour la construction du complexe du nouveau Parlement à hauteur de 89 millions de dollars

Le bâtiment de 6 niveaux incluant le sous-sol et le rez-de chaussée de la CSC/CA, situé à l’angle des rues du champ-de-Mars et de la Réunion ne passe pas inaperçu avec ses immenses colonnes doriques dressées devant sa façade principale en impose par son aspect rigide et austère.

Avec près de 15,000 m2 de surface utile, cet édifice moderne à la fine pointe de la technologie offrira aux différents cadres de la CSC.CA un espace convivial à la hauteur de cette prestigieuse institution d’État.

Ce bâtiment est constitué notamment, d’espaces de bureaux, de salles d’audiences et de délibérations, d’auditorium, de salles de conférences, de rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite, de blocs sanitaires, d’ascenseurs, de différents locaux techniques à chaque niveau et d’aires de stationnement.

Il constitue un pas de plus dans la mise en œuvre du projet de construction de la cité administrative de Port-au-Prince. Avec 4 bâtiments complètement achevés dont la CSC/CA, 3 en phase de finition, 1 en phase de mise en œuvre (le Palais Législatif), 5 dont les études sont achevées et le Palais National en phase d’études, l’État est en train de donner le ton et d’entamer graduellement le processus de reconstruction du Centre-ville de Port-au-Prince.

L’imposant bâtiment devant loger la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) dont les travaux ont été lancés le 1er septembre 2016 avec quelques mois de retard causés par les émeutes et autres manifestations, est prêt pour son inauguration.
Rappelons que ce contrat de 27 millions de dollars, financé par les fonds de l’annulation de la dette d’Haïti par les Fonds Monétaire International (FMI) a été signé en mai 2015 par Wilson Laleau le Ministre de l’Économie et des Finances de l’époque et Zhengdong Dong, le Représentant habilité en Haïti de la firme chinoise « Hongyan Construction Company Limited » qui avait remporté l’appel d’offre
Notez que cette firme chinoise est la même qui vient de remporter l’appel d’offre pour la construction du complexe du nouveau Parlement à hauteur de 89 millions de dollars
Le bâtiment de 6 niveaux incluant le sous-sol et le rez-de chaussée de la CSC/CA, situé à l’angle des rues du champ-de-Mars et de la Réunion ne passe pas inaperçu avec ses immenses colonnes doriques dressées devant sa façade principale en impose par son aspect rigide et austère.
Avec près de 15,000 m2 de surface utile, cet édifice moderne à la fine pointe de la technologie offrira aux différents cadres de la CSC.CA un espace convivial à la hauteur de cette prestigieuse institution d’État.

Ce bâtiment est constitué notamment, d’espaces de bureaux, de salles d’audiences et de délibérations, d’auditorium, de salles de conférences, de rampes d’accès pour les personnes à mobilité réduite, de blocs sanitaires, d’ascenseurs, de différents locaux techniques à chaque niveau et d’aires de stationnement.
Il constitue un pas de plus dans la mise en œuvre du projet de construction de la cité administrative de Port-au-Prince. Avec 4 bâtiments complètement achevés dont la CSC/CA, 3 en phase de finition, 1 en phase de mise en œuvre (le Palais Législatif), 5 dont les études sont achevées et le Palais National en phase d’études, l’État est en train de donner le ton et d’entamer graduellement le processus de reconstruction du Centre-ville de Port-au-Prince.