Loading...
You are here:  Home  >  ACTUALITÉS  >  INTERNATIONALS  >  Current Article

Une marche armée contre des immigrés au Chili: des Haïtiens paniqués

By   /  August 9, 2019  /  No Comments

    Print       Email

Le groupe « Despierta Chile » a lancé un appel à une marche armée contre des immigrés le dimanche 11 août sur la Plaza Italia. Des milliers d’Haïtiens, une des cibles de ce rassemblement promouvant « le Chili pour les Chiliens », se sentent paniqués et menacés.

Considérant les caractères « clairement haineux, violents et anti-immigrés » de cet appel à mobilisation, un groupe d’avocats a adressé une lettre à la mairesse Karla Rubilar pour demander son interdiction, lit-on dans le journal El Dinamo. Les avocats ont indiqué que cette manifestation publique armée est « contraire à l’État de droit, qui menace et risque de mettre en danger l’ordre public, constitue un crime ».

Les avocats signataires ont brandi l’article 19-13 de la constitution chilienne qui reconnait que le droit à la réunion « doit être exercé de manière pacifique et sans armes ».

Ils ont insisté auprès de la mairesse Rubilar sur la nécessité d’interdire une telle mobilisation car elle constitue un « risque grave pour la sécurité publique » du pays et cela pourrait même compromettre sa responsabilité politique.

La demande de mobilisation a par ailleurs été rejetée parce qu’elle ne « remplit pas les conditions qui garantissent la protection des citoyens », avait déclaré la mairesse. Pour le président Sebastián Piñera, cette manifestation devait être interdite parce qu’elle cache « des sentiments de haine, de xénophobie et de violence ».

« Nous ne voulons pas de cela au Chili », a-t-il affirmé quelques heures avant l’intervention de la mairesse Rubilar.

    Print       Email

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

You might also like...

La nouvelle CIN peut enfin être utilisée dans les banques

Read More →