Sunday, November 17, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


Violents heurts entre manifestants et policiers

Vendredi 261e anniversaire de naissance de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines, plusieurs milliers de manifestants ont pris le béton pour la 5ème…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES , at September 21, 2019

Vendredi 261e anniversaire de naissance de l’Empereur Jean-Jacques Dessalines, plusieurs milliers de manifestants ont pris le béton pour la 5ème journée et exprimer leur colère et frustration contre la pénurie du carburant qui dure depuis 3 semaines, la vie chère et l’ajustement annoncé à la hausse du prix du diesel à la pompe . Si quelques stations services ont été réapprovisionnées jeudi à Port-au-Prince, la majorité la très large majorité des stations sont toujours fermés faute de stocks disponibles ou en raison de l’impossibilité pour les camions citerne d’approvisionner en toute sécurité les stations services en raison fortes affluences de consommateur près à tout pour obtenir du carburant…

Par ailleurs des manifestants répondant à l’appel de l’opposition radicale sont venu soutenir le mouvement populaire et exiger entre autres la démission du Président Jovenel Moïse. Me André Michel Porte parole du mouvement de l’opposition radicale dit « Secteur Démocratique Populaire » qualifie de « succès totale » la mobilisation et en a profité pour condamner la répression violente des forces de l’ordre contre les manifestants…

Jean-Charles Moïse, Leader du parti « Pitit Dessalines » et Serge Jean-Louis du MOPOD entre autres, ainsi que des parlementaires dont le sénateur Youri Latortue ont été aperçu aux côtés des manifestants

Débutée pacifiquement à Port-au-Prince, la manifestation à finalement dégénéré en affrontements entre manifestants et un important dispositif policier. Barricades de pneus enflammés, jets de pierres et de bouteilles de verre, grenades lacrymogènes, véhicules vandalisés, vitrines brisées et commerces pillés, les affrontements ont été intenses et violents avec plusieurs tirs à balles réelles venant des forces de l’ordre pour disperser les manifestants qui se regroupaient en plusieurs groupes par la suite…

Les activités ont été de nouveau paralysées dans l’aire métropolitaine et dans plusieurs villes du pays dont : Jérémie, Cap-Haïtien, Léogane, Saint-Marc et Miragoâne. Plusieurs blessés ont été transportés dans des hôpitaux et des manifestants interpellés, mais aucun bilan officiel n’a été communiqué…