Face à la séance de mise en accusation ratée Hugues Sanon réagit

Toute la République croyait que la chambre des députés allait réellement ouvrir une nouvelle page dans le livre de la démocratie haïtienne avec cette question de la séance de mise en accusation du Président de la République. Mais ce beau rêve des députés de l’opposition de la 50eme législature est nul à cause leur amateurisme …