Me André Michel critique l’arrêté pour régulariser la vente et l’achat de matériels destinés à la sécurité du pays

Dans une analyse critique de l’arrêté présidentiel du 12 Février 2020, l’avocat André Michel, opposant farouche au pouvoir de Jovenel Moïse estime qu’avec les dispositions de cet arrêté, « Jovenel Moïse peut octroyer des contrats juteux en matière d’électricité à ses amis. C’est maintenant que l’on commence à comprendre pourquoi il fallait anéantir la SOGENER. » Pour …