Monday, December 9, 2019
Ann ret konekte ak Peyi w


L’opposition condamne l’agression contre le cameraman de Métropole

Au lendemain de l’agression physique contre le cameraman de Télé Métropole, Ellecy Dieulassaint, l’opposition dénonce et condamne cet acte. Mais…

By televizyonlakayeditor , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES Uncategorized , at November 11, 2019 Tags: ,

Au lendemain de l’agression physique contre le cameraman de Télé Métropole, Ellecy Dieulassaint, l’opposition dénonce et condamne cet acte. Mais “de simples excuses et des condamnations ne suffisent pas”, pense le journaliste du Nouvelliste, Robenson Geffrard, qui demande poursuites et sanctions.

« Une telle action est inacceptable dans n’importe quelle situation de rivalité politique, étant entendu que la démocratie a ses normes et ses principes », a écrit le porte-parole de cette structure politique de l’opposition, dans une note publiée sur sa page Facebook. Saluant le travail des journalistes dans la société, André Michel a condamné l’agression physique exercée dimanche contre le journaliste de Télé Métropole.

Me Michel, qui n’a annoncé aucune sanction contre l’agresseur, rappelle qu’en droit international humanitaire, « il est de règle que les journalistes, les ambulances, les enfants et les vieux ne font pas partie du conflit ». « Ainsi donc, nous présentons tout notre support moral à toute l‘équipe de Radio Télé Métropole », a dit l’opposant farouche à l’équipe au pouvoir, appelant à la poursuite de la mobilisation, jusqu’à l’installation du gouvernement provisoire.

Quelques heures après l’incident du samedi 9 novembre, le Directeur de l’Information de la Radio Métropole, Wendell Théodore, avait présenté ses sympathies à son collaborateur. Le média, pour sa part, a condamné l’incident dimanche 10 novembre tout en dénonçant des “pratiques rétrogrades” qui ne “feront pas avancer la lutte du peuple”. Métropole a aussi lancé “un appel à la modération, à la sérénité et au respect de la liberté de la presse”.

Soulignons que cette agression physique contre Ellecy Dieulassaint avait été vite critiquée par plusieurs autres leaders de l’opposition. Cependant, 24 heures après l’incident, l’identité de l’agresseur n’est toujours pas révélée. Aucune sanction n’a été annoncée jusqu’ici. Des membres influents de la Presse, malgré les excuses des dirigeants de l’opposition, ne cachent pas leur indignation face à cet acte.

« De simples excuses et des condamnations ne suffisent pas, non et non ! L’individu qui avait frappé le journaliste de Métropole devrait être poursuivi et sanctionné par la Justice ! », a écrit Robenson Geffrard sur son compte Twitter. Le journaliste de Magik 9 et du quotidien Le Nouvelliste, précise que sa réaction ne concerne pas uniquement le confrère victime, mais devrait être la pratique dans tout état de droit.

Robenson Geffrard@robbygeff

De simples excuses et des condamnations ne suffisent pas, non et non! L’individu qui avait frappé le journaliste de Métropole devrait être poursuivi et sanctionné par la Justice! Je ne le dis pas uniquement pour le confrère, cela devrait être la pratique dans tout état de droit

Rappel: l’incident s’est produit samedi 9 novembre à l’hôtel Marriott, quand des militants, partisans et sympathisants, ont envahi la salle où se déroulaient les discussions entre les différentes structures de l’opposition et des membres de la société civile. Selon ce qu’a rapporté la victime, l’agresseur l’a bousculée, puis l’a giflée.

« Je ne m’attendais pas à un tel acte. Je ne crois pas que c’était une action ciblée. D’ailleurs, l’agresseur ne me connait pas. Il s’agissait tout simplement d’un excès de zèle », a réagi Dieulassaint joint par Loop Haïti.