Wednesday, October 21, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


La Chine exhorte les USA à mettre fin au plan de vente d’armes à Taïwan, et menace de « prendre des mesures pour sauvegarder ses intérêts… »

By La Redaction , in INTERNATIONALS LOCALES , at August 21, 2019 Tags: , ,

Pékin exhorte lundi Washington « à mettre immédiatement fin à son plan de vente d’armes à Taïwan et à cesser les contacts militaires avec Taïwan, sous peine de devoir en subir les conséquences« .
Le porte-parole du ministère chinois des Affaires Etrangères a indiqué que la question de Taïwan concernait la souveraineté, l’intégrité territoriale et les intérêts fondamentaux de la Chine et que la détermination du pays à sauvegarder sa souveraineté et sa sécurité était ferme

« La Chine prendra les mesures nécessaires pour sauvegarder ses intérêts en fonction de l’évolution de la situation », a-t-il noté.

Le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères Geng Shuang a fait ces remarques en réponse à la vente d’avions de chasse F-16V prévue par les Etats-Unis à Taiwan pour un montant de 8 milliards de dollars, réitérant que cette décision allait à l’encontre du principe d’une seule Chine et des trois communiqués conjoints entre les deux pays, notamment celui du 17 août.
La Chine a exhorté lundi les Etats-Unis à mettre immédiatement fin à leur plan de vente d’armes à Taiwan et à cesser les contacts militaires avec Taiwan, sous peine de devoir en subir les conséquences.
La Chine s’oppose fermement aux ventes d’armes par les Etats-Unis à Taiwan, car cela interfère sérieusement dans les affaires intérieures de la Chine et sape sa souveraineté et ses intérêts en matière de sécurité, a déclaré M. Geng.
Le porte-parole a indiqué que la question de Taiwan concernait la souveraineté, l’intégrité territoriale et les intérêts fondamentaux de la Chine et que la détermination du pays à sauvegarder sa souveraineté et sa sécurité était ferme.
La Chine exhorte la partie américaine à reconnaître la nature hautement préjudiciable de ce plan de ventes d’armes, et à respecter le principe d’une seule Chine et les trois communiqués conjoints sino-américains, a affirmé M. Geng.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *