Le Direction Générale des Migrations (DGM) dans son rapport de septembre 2019, indique que 9,014 haïtiens ont été déportés ou refoulés en Haïti…
La DGM précise que 6,785 haïtiens vivant illégalement en République Dominicaine ont été arrêtés et déportés en Haïti après avoir été controlés en situation migratoire irrégulière lors des nombreuses opérations de contrôle dans la plupart des Provinces du pays, sur instruction du Lieutenant Général Máximo William Muñoz Delgado, Directeur Général de la DGM
Par ailleurs, 2,229 haïtiens ont été refoulés à la frontière alors qu’ils tentaient d’entrer illégalement ou clandestinement sur le territoire dominicain.
En ce qui concerne les mouvements migratoires le long de la frontière terrestre, la DGM signale qu’en septembre dernier, 18,486 entrées et 14,431 sorties avaient été enregistrées, principalement par le passage frontalier de Jimaní, où le flux le plus élevé a été signalé, suivi de Dajabón, Elías Piña et Pedernales.

Leave a comment

Your email address will not be published.