Thursday, October 29, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


FLASH : L’hôtel 5 étoiles Best Western, victime de la crise, annonce sa fermeture définitive

By La Redaction , in ACTUALITÉS LOCALES , at October 22, 2019 Tags: , , ,

L’hôtel « Best Western Premier » le premier hôtel 5 étoiles tout compris sous franchise américaine à ouvrir en Haïti et le premier de ce type dans les Caraïbes, fermera ses portes définitivement le 31 octobre prochain, après seulement 6 ans d’existence en raison de l’instabilité et des trouble sociaux en Haïti qui durent depuis plusieurs mois, a confirmé Stanley Handal, l’un des principaux représentants de Carabimmo S.A., le Groupe promoteur du Projet.
Cet hôtel de 7 étages, comprenant 106 chambres, situé dans le quartier chic de Pétion ville, avait ouvert ses portes en mars 2013 https://www.haitilibre.com/article-8220-haiti-economie-le-nouvel-hotel-best-western-premier-ouvre-ses-portes.html . Construit au coût de 15 millions de dollars américains et financé localement par le groupe Carabimmo, il était en grande partie propriété d’haïtiens. Cette fermeture mettra au chômage 150 emplois direct exclusivement haïtien et 500 autres indirect.
Pour Stanley Handal, cette fermeture définitive « est un coup dur pour le secteur touristique en Haïti », soulignant « […] Il n’y a pas de touristes, personne ne vient séjourner à l’hôtel […] il n’y a aucune raison de rester ouvert… » ajoutant que le franchiseur « Best Western International » a été informé de cette fermeture définitive, précisant qu’a partir du 31 octobre « […] nous ne serons plus sur le réseau mondial de Best Western […] ». Concernant l’immeuble et les biens meubles de l’hôtel il a précisé « S’il y a des gens intéressés à les acheter, on vendra. Sinon on attendra […] »
Best Western n’est pas le seul hôtel victimes des mobilisations et de la crise socio-politique qui paralyse tout le pays et dans laquelle s’enfonce Haïti https://www.haitilibre.com/article-29048-haiti-crise-des-etablissements-touristiques-cibles-d-attaques-de-manifestants.html . Le 17 octobre dernier, l’Hôtel Mont-Joli au Cap-Haïtien, attaqué par des individus en marge d’une manifestation de l’opposition radicale, avaient également jeté l’éponge et annoncé une cessation de ses opérations. Même les hôtels sur la Côte des Arcadins sont pris dans la tourmente et de nombreux emplois sont en périls…
Le secteur touristique s’effondre progressivement et rien ne permet de prévoir la fin de cette crise… https://www.haitilibre.com/article-28985-haiti-tourisme-l-association-touristique-d-haiti-condamne.html

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *