Sunday, October 25, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Petit-Goâve: le sous-commissariat et les locaux de l'ED''H incendiés

By admin , in ACTUALITÉS LOCALES POLITIQUES Uncategorized , at October 29, 2019 Tags: ,

Des manifestants réclamant le départ de Jovenel Moïse ont mis le feu au sous-commissariat de Petit-Goâve ce mardi 29 octobre. Ces individus ont également incendié le bâtiment logeant l’Electricité d’Haïti (ED’H).

Les incidents se sont produits ce 29 octobre, dans la commune de Petit-Goâve, alors qu’une manifestation se déroulait dans la ville, qui a connu de vives tensions ce mardi. Une foule de protestataires a investi les rues pour réclamer la démission du chef de l’Etat. Les bâtiment logeant le sous-commissariat de police a été flambé par des manifestants.

Hormis le poste de police, plusieurs autres édifices publiques ou privés ont été attaqués à Petit-Goâve. Parmi les institutions victimes, se trouve l’Electricité d’Haïti (ED’H). Le bureau de l’ED’H a été en effet mis à feu. Des véhicules et autres matériels trouvés sur les lieux ont été soit détruits complètement, soit touchés par les flammes.

Pendant leur passage, les protestataires ont attaqué également les locaux logeant le tribunal de paix de la cité de Faustin Soulouque. Ces individus ont saboté puis brûlé des documents et matériels trouvés à l’intérieur. On rapporte à la rédaction de Loop Haïti, que les contestataires avaient également ciblé un mini-market de la ville.

Pour les auteurs de ces actes, « la lutte pacifique n’est plus à l’ordre du jour. […] Jovenel Moïse doit partir. Et il partira », ont-t-ils déclaré.

Soulignons que depuis maintenant huit (8) semaines, la mobilisation contre le pouvoir se poursuit à Port-au-Prince et dans plusieurs villes de province. Les manifestants, de plus en plus violents, se disent déterminés à garder leurs barricades dans les rues jusqu’au départ du chef de l’Etat qui, lui, appelle au dialogue.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *