Thursday, October 29, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


(Vidéo) – A Dajabon, des sans-papiers Haïtiens au centre d’affrontements entre militaires dominicains et trafiquants de faux documents appelés « passeurs »

By admin , in ACTUALITÉS , at November 30, 2019

Des soldats de l’armée dominicaine ont empêché plusieurs passeurs de sans papiers haitiens de reprendre contrôle d’un autobus pris en charge par une patrouille militaire informée de la présence à bord d’ haitiens illégaux qui se déplacent vers d’autre régions de la République Dominicaine.

Dajabon, vendredi 29 novembre 2019 ((rezonodwes.com))–Un affrontement entre soldats et chauffeurs de transport en commun a eu lieu vendredi après-midi dans la municipalité de Dajabon, où des passeurs seraient en charge des déplacements d’ immigrants illégaux haitiens d’un endroit à un autre, a rapporté El Nuevo Diario.

Des membres de l’armée dominicaine ont empêché plusieurs trafiquants de faux documents d’accaparer un autobus, après qu’ils ont été surpris en flagrant délit en train de charger des illégaux Haïtiens d’énorme montant pour les transporter dans d’autres parties de la République Dominicaine, où, probablement, ils seront à l’abri de toute éventuelle déportation vers leur pays d’origine.

Les présumés trafiquants de faux documents, mécontents de l’interférence des militaires dans leur commerce juteux, ont par la suite intercepté le véhicule alors qu’il se rendait en direction du campement du dixième bataillon et ils ont tenté de contraindre les soldats qui le pilotent à l’abandon.

Au cours de l’incident, plusieurs renforts qui sont arrivés sur les lieux de tentative de détournement de l’autobus, ont dû tirer en l’air pour disperser les trafiquants. Ces derniers ont fui l’endroit constatant la présence des unités spéciales de l’armée lourdement équipées.

Finalement, avec les sans-papier haitiens uniquement à bord comme passagers, le véhicule a été conduit au quartier général du dixième bataillon de l’armée à Dajabón, dans la forteresse de Beller.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *