Tuesday, October 20, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


[Vidéo] Guatemala : Sous les cris de « président corrompu », »criminel », « voleur », »ordures », Jimmy Morales laisse le Palais présidentiel en fin de mandat

By admin , in ACTUALITÉS , at January 16, 2020

La foule a lancé un cône de signalisation, des œufs et des ordures en direction du président sortant du Guatemala tout en criant haut et fort «corrompu»

Morales, qui a quitté la présidence du Guatemala, il y a quelques heures, voulait à tout prix entrer dans un hôtel pour jurer en tant que député au Parlement afin d’obtenir l’immunité après des accusations de corruption et de financement illégal.

Mercredi 15 janvier 2020 ((rezonodwes.com))– De forts moments de tension ont été vécus mardi soir au Guatemala lorsque l’ancien président Jimmy Morales, dans sa tentative d’entrer dans un hôtel de la zone 13 de la capitale, a été approché par des manifestants, qui lui ont lancé un cône de signalisation, lui ont envoyé des œufs et des ordures.

Meurtrier, voleur corrompu

Les protestataires scandaient des cris de: meurtrier, corrompu, voleur! quelques minutes avant que l’ex-président ait juré en tant que député au Parlement d’Amérique centrale. Enfin protégé par un grand cordon de sécurité composé de police et des agents des forces armées guatémaltèques, Morales a réussi à entrer, avec l’ancien vice-président Jafeth Cabrera.

Il est important de rappeler que le président sortant du Guatemala fait l’objet d’une enquête par le ministère public de ce pays pour financement illégal présumé de sa campagne électorale et sa responsabilité présumée dans la mort de plus de 40 mineurs lors d’un incendie dans un abri géré par l’État.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *