Friday, October 30, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Des leaders de la planète, bravant le coronavirus, se réunissent en Asie pour parler de la paix

By admin , in ACTUALITÉS , at February 7, 2020 Tags: ,

La Fédération pour la paix universelle accueille le Sommet mondial 2020

Jeudi 6 février 2020 ((rezonodwes.com))– Malgré la panique mondiale que suscite l’épidémie de coronavirus, 7 000 chefs d’État, entrepreneurs, universitaires, représentants des médias et chefs religieux, rendus en Corée, se sont réunis au Centre des expositions KINTEX pour parler de la paix, du 3 au 5 février, mettant ainsi leur expertise au service de la recherche de solutions aux conflits à tous les niveaux de la société.

Depuis 14 ans, ces discussions, menées de concert avec les grands acteurs du domaine, ont pour maître d’œuvre la Fédération pour la paix universelle (FPU), une ONG dotée du statut consultatif général auprès du Conseil économique et social des Nations unies. Fondée en 2005 par le révérend Sun Myung Moon et son épouse, Hak Ja Han Moon (Ph.D.), la FPU se veut un réseau mondial de personnes et d’organisations qui s’attachent à bâtir un monde de paix centré sur des valeurs spirituelles et morales universelles.

Plus de 2 000 représentants nationaux et de 5 000 représentants régionaux de gouvernements, de parlements, de religions, de médias, d’universités, du secteur privé et de la société civile, totalisant 171 nations, se sont penchés sur la question de savoir comment agir en meilleurs gardiens de notre planète et plaider en faveur des solutions pacifiques aux nombreux problèmes auxquels nous sommes confrontés.

Lors de la séance plénière d’ouverture, l’ancien secrétaire général des Nations unies, Ban Ki Moon, a félicité la FPU pour ses nombreux programmes et activités à caractère inclusif, qui rassemblent des personnes d’origines et de confessions diverses et qui se proposent de promouvoir des résolutions pacifiques des problèmes complexes du monde.

Newt Gingrich, ancien président de la Chambre des représentants des États-Unis, prenant acte du caractère unique que revêt cette occasion, a déclaré : « Ceci nous rappelle à quel point nous sommes tous unis, un rappel que nous sommes tous liés par une préoccupation commune. L’épidémie de coronavirus et les incendies de forêt en Australie, qui font encore la une, nous rappellent pourquoi nous avons besoin d’un mouvement de citoyens travaillant ensemble de manière pacifique. »

Dans son discours en tant que fondatrice, Mme Moon a déclaré que le premier pas vers la paix « est de comprendre l’essence de Dieu et de suivre sa volonté », ajoutant ultérieurement que « devenir de véritables fils et filles de Dieu, en vrai rapport filial avec Dieu, notre Parent Céleste, est la façon de résoudre les problèmes critiques du monde. »

Parmi les autres intervenants de marque figuraient l’actuel premier ministre du Cambodge Hun Sen, la vice-présidente des Philippines Leni Robredo, l’actuel vice-président de l’Assemblée nationale coréenne Lee Joo Young, les anciens chefs d’État et/ou de gouvernement Goodluck Jonathan (Nigeria), Stephen Harper (Canada), Chūichi Date (Japon), Felipe Gonzalez (Espagne), Dominique de Villepin (France), Carl Bildt (Suède), Enda Kenny (Irlande), Enrico Letta (Italie) et José Manuel Barroso (Portugal).

« Sans la vision, le leadership et l’engagement absolu de Mère Moon — son amour pour Dieu, son amour pour l’humanité –, le travail de la FPU ne serait pas possible », a déclaré Thomas Walsh (Ph.D), président de la FPU internationale.

Des précautions supplémentaires conséquentes ont été prises pour assurer la sécurité et la santé de tous les participants.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *