Sunday, October 25, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


PetroCaribe : Le juge d’instruction décide que seul l’État est plaignant

By admin , in ACTUALITÉS , at February 12, 2020 Tags:

Le juge Ramoncite Accimé chargé de l’instruction du dossier PetroCaribe a rendu une ordonnance qui écarte du procès les citoyens Johnson Colin et consorts. Seulement l’État haïtien est partie civile à ce procès.

Par une ordonnance en date du 3 février 2020, le juge d’instruction en charge du dossier PetroCaribe a a écarté tous les autres citoyens dénonciateurs pour ne garder que l’Etat haïtien représenté par la Direction Générale des Impôts via son Directeur Général Miradin Morlan. Cette décision fortement appréciée par la Fondasyon Je Klere (FJKL) qui la juge pertinente intervient sur demande du commissaire du gouvernement qui a qualifié ces citoyens de simples dénonciateurs.

La FJKL, dans le cadre de son rapport du 5 novembre 2018 titré « PetroCaribe : Le procès est mal engagé », avait appelé à la régularisation de la procédure aux fins d’éviter les graves erreurs du passé. «La perte de la qualité de partie civile empêche ces citoyens d’intervenir comme partie dans le procès, mais ils peuvent toujours rejoindre les rangs des petrochallengers pour augmenter les pressions nécessaires sur les autorités pour la réalisation effective du procès PetroCaribe, car il est évident que la volonté effective des autorités pour la réalisation du procès fait cruellement défaut », a indiqué la FJKL dans un communiqué.

Les dénonciateurs écartés annoncent, par la voix de leurs avocats, avoir interjeté appel de l’ordonnance du juge d’instruction. La FJKL explique que cet appel ne dessaisit d’aucune manière le juge en charge de l’affaire car il ne s’agit pas d’une ordonnance de clôture du dossier Petro-caribe.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *