Friday, October 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Avant leur carnaval de dimanche, les dominicains renvoient chez Martelly, Jovenel Moise et Lapin, plus de 800 ressortissants haitiens qui ont laissé Haïti pour situation de misère, de viol, d’insécurité…

By admin , in ACTUALITÉS , at February 19, 2020 Tags: ,

Mardi 18 février 2020 ((rezonodwes.com))– La Direction Générale des Migrations dominicaine (DGM) a annoncé mardi qu’elle a expulsé 866 Haïtiens arrêtés et détenus en République Dominicaine entre le 10 et le 13 février.

Ces haitiens qui ont tenté de fuir l’enfer d’Haïti, pays sous le poids de l’insécurité (viol et kidnapping), la corruption aveugle et l’impunité éhontée, ont été dénichés par l’armée et la police dominicaine, lors des opérations menées dans le Gran Santo Domingo et dans les provinces d’Azua, Duarte, La Vega, Montecristi, Santiago de los Caballeros, Sánchez Ramírez, Puerto Plata et Valverde.

Comme par le passé, après quelques journées vécues dans des camps de détention, mettant brusquement fin à leurs rêves d’un « avenir meilleur », les détenus ont été transférés aux postes frontaliers de Dajabón et de Jimaní, d’où ils ont été rapatriés.

Ils font depuis mardi matin face à la dure réalité d’un pays dirigé par une équipe d’hommes qui ont lamentablement échoué, mais ont notoirement refusé de l’admettre.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *