Friday, October 30, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


(Vidéo) Manifs mardi soir à Santo Domingo pour exiger la démission du Conseil Electoral

By admin , in ACTUALITÉS , at February 19, 2020 Tags: ,

La police a lancé des bombes lacrymogènes en direction des manifestants... Le Mouvement des Verts est très sceptique quant à l’annonce de la poursuite des élections re-programmées pour le 15 mars.

Mardi 18 février 2020 ((rezonodwes.com))–Des policiers ont lancé des bombes lacrymogènes mardi soir pour tenter de disperser des groupes sociaux qui manifestaient devant la Commission électorale centrale, exigeant des explications sur les événements qui ont provoqué la suspension des élections municipales de dimanche dernier.

Les manifestants qui ont élu domicile depuis deux jours devant l’immeuble électorale, ont réclamé également la démission de l’ensemble des juges du tribunal électoral dominicain.

« Nous voulons savoir qui a pris cette responsabilité de suspendre les élections et nous voulons avoir les réponses aux nombreuses questions qui se posent« , a indiqué le cinéaste José María Cabral qui a alerté contre les lacrymos, ajoutant que cela ne faisait que lui brûler les yeux et qu’il n’y a aucun blessé mardi soir.

Par ailleurs, le mouvement de la Marche Verte a déclaré lors d’une conférence de presse depuis son quartier-général, que « sans payer les conséquences, il n’y a aucune garantie le 15 mars et que ce qui s’est passé avec les élections est le résultat de l’effondrement de l’institution dont souffre le pays« .

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *