Friday, October 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


La Russie conseille à l’ONU d’éviter de trouver des causes simplistes à la crise haïtienne

By admin , in ACTUALITÉS , at February 22, 2020 Tags: ,

Les libertés de rassemblement pacifique et d’association doivent être respectées, comme le droit le prévoit, a déclaré le représentant de la Russie

Vendredi 21 février 2020 ((rezonodwes.com))– Dimitry A. Polyanskiy représentant de la Fédération de Russie au Conseil de Sécurité de l’ONU a observé que le retrait de la  présence de maintien de la paix de l’ONU en Haïti a coïncidé avec la flambée de la violence et la crise politique que connaît aujourd’hui le pays.  

Pour le représentant, l’absence de direction à part entière du pays complique tous les aspects fonctionnels du pays et aggrave ses besoins humanitaires.

Dans ce contexte, la Fédération de Russie considère que seule une discussion franche des problèmes prenant en compte les avis de toutes les parties permettra de surmonter ces difficultés.  À cet égard, a noté le délégué, le travail de dialogue de l’actuelle mission politique est très important, ce devrait même être la priorité numéro 1 de l’ONU, selon lui.

Soulignant l’importance d’un renforcement des capacités du pays en matière de maintien de l’ordre,  il a souhaité que la société haïtienne considère les policiers comme ses protecteurs.  Dans ce cadre, a-t-il dit, les libertés de rassemblement pacifique et d’association doivent être respectées, comme le droit le prévoit.  Depuis le retrait de la MINUJUSTH, la responsabilité en incombe aux forces de l’ordre, a-t-il insisté.

Il a par ailleurs souhaité que l’on évite de trouver des causes simplistes à la crise que traverse Haïti, imputant celle-ci à des problèmes socioéconomiques pressants qui n’ont jamais été réglés et à des luttes politiques qui minent les fondements de l’État.  Cela devrait dissuader ceux qui sont tentés par l’aventurisme dans cette région, a-t-il commenté, jugeant inacceptable les deux poids, deux mesures dans les affaires de ces pays.  

Le représentant a enfin estimé qu’il faut tout faire pour empêcher Haïti de sombrer dans un conflit interne, saluant au passage les efforts ciblés des médiateurs internationaux dans le cadre des activités du BINUH.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *