Friday, October 23, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


DGPNH : Création d’une commission de facilitation et de dialogue pour aborder les revendications des policiers


Après la cellule de réflexion mise en place le 20 février dernier par le Conseil Supérieur de la Police nationale (CSPN), la Direction Générale de la Police nationale d’Haïti annonce la création d’une commission de facilitation et de dialogue.

Selon une note de la DGPNH portant la signature de Normil Rameau, elle sera chargée « de rencontrer les protagonistes de la crise afin de déterminer les voies et moyens raisonnables pour un retour durable à la stabilité institutionnelle et à la paix publique ».

Cette commission est composée de 5 membres, les inspecteurs généraux Jean-Gardy Muscadin, Smith Payot, de la commissaire municipale Magalie Belneau, de Jean Mary Rosa Leonard, agent 4 et de Michelson Fortune, agent 3.

Cette comission dispose d’un délai ne dépassant pas deux semaines pour soumettre son rapport au directeur général de la PNH Normil Rameau.

Alors que son mandat est arrivé à terme le 22 février 2020, la cellule de réflexion créée par le Ministère de la Justice n’a toujours remis de rapport sur la mission qu’elle était censée accomplir.

Cette nouvelle commission est-elle le signal que le haut-commandement de la PNH reprend le contrôle des négociations ? Entre-temps, les policiers pro-SPNH ne baissent pas les armes. Ils continuent de faire valoir leurs revendications par tous les moyens qu’ils ont à leur disposition.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *