Dans un tweet publié sur le compte officiel de l’ambassade des États-Unis en Haïti, le gouvernement américain dit « condamner les violences récentes en Haïti et appellent les Haïtiens à rejeter la violence et à respecter l’état de droit. » Les États-Unis ont aussi réitéré l’appel au dialogue pour parvenir à une issue de cette crise multiple que connaît le pays. « Nous encourageons tous les Haïtiens à engager un dialogue constructif en vue de résoudre leurs différends« , telle est la position des États-Unis.

De son côté le secrétariat général de l’organisation des États américains (OEA), Luis Almagro tout en exprimant ses condoléances aux familles des victimes, a dit condamner la violence dans le pays. « Nous [OEA] plaidons pour les solutions dont le pays a besoin: arrêt de la violence, car la violence n’est pas acceptable sous aucune forme, et surtout elle n’est pas acceptable avec l’intention d’un changement violent du régime démocratique établi« .

Le numéro un de l’organisation hémisphérique appelle au « dialogue politique et à la stabilité pour la formation d’un gouvernement et la réalisation des élections parlementaires dès qu’il soit techniquement possible.« 

Leave a comment

Your email address will not be published.