Wednesday, October 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Les gagnants du concours “Je lis Sony” sont connus

By admin , in ACTUALITÉS , at February 29, 2020 Tags: , ,

A l’initiative de l’écrivain et journaliste, Sony Lamarre Joseph, plusieurs dizaines de jeunes ont pris part à un concours baptisé “Je lis Sony” qui visait à les pousser à un meilleur usage des réseaux sociaux tout en tout en valorisant surtout la pratique de la lecture. La remise des prix aux 5 finalistes a eu lieu, jeudi 27 février à la Bibliothèque Municipale de Delmas 49.

Maude Asrica Cyla est la jeune fille qui a levé le premier défi lancé par l’écrivain et journaliste, Sony Lamarre Joseph, à travers ce concours “Je lis Sony”, qui se veut à la fois une promotion de la lecture et un meilleur usage des réseaux sociaux. En présence de nombreuses personnalités et des membres de sa famille, elle a reçu en plus d’un lot d’ouvrages, un chèque de 35 mille gourdes.

Tout sourire, avec élégance, Maude Asrica Cyla n’a pas caché sa satisfaction d’être championne d’un concours qui met le livre à l’honneur. ” Dès la première fois que j’ai entendu parler de ce concours je voulais y participer. Avec l’appui de mes proches j’ai réussi à surmonter les obstacles. Ce concours m’a donné la chance de rencontrer des gens formidables. Je salue aussi les participants car nous sommes tous des gagnants”, a-t-elle expliqué avant d’annoncer que son chèque servira à l’organisation d’un concours de lecture dans sa ville natale à Jean-Rabel.

Les autres finalistes de ce concours sont Joseph Paguito (5e) Karine Baldomaire (4e), Myriam Charles (3e), Péguy Charles (deuxième lauréat). Le concours consistait à poster sa photographie avec l’un des 8 ouvrages de l’auteur. Tout le challenge a été, selon les témoignages de l’ensemble des finalistes, de se faire voter par un maximum de gens pour se projeter très loin dans la compétition.

Pour Sony Lamarre Joseph l’usage des réseaux sociaux est un sujet qui l’interpelle depuis longtemps. “Je me suis toujours demandé comment peut-on se contenter de partager de la trivialité, des déclarations visant à discréditer des gens tandis qu’on peut les utiliser pour s’épanouir, se promouvoir sous de meilleurs jours”, a fait savoir l’écrivain qui vient de boucler cette première édition de “Je lis Sony” avec succès.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *