Wednesday, October 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Vers la création d’une nouvelle structure d’assurance sociale pour les policiers

By admin , in ACTUALITÉS , at March 1, 2020 Tags: , , , , ,

Le Directeur Général de l’Office National d’Assurance-Vieillesse (ONA), Me Chesnel Pierre, accompagné de quelques cadres de l’institution, a rencontré une délégation de la Police Nationale d’Haïti (PNH) composée de hauts gradés et de membres du Cabinet du Directeur Général, Rameau Normil, autour de la création d’une nouvelle structure d’assurance sociale pour les policiers. Cette rencontre qui s’est tenue le vendredi 28 février 2020 fait suite à l’annonce du président d’accorder des avantages sociaux aux agents de l’ordre.

ONA-POLIS est le nom du nouveau programme d’assurance sociale qui sera élaboré et mis en œuvre à l’intention des policiers. Bien qu’ils ne soient pas des employés du secteur privé, fait inédit, ces derniers qui étaient couverts par la pension civile, bénéficieront de cette couverture assurance. Car il s’agit d’une couverture d’assurance-vieillesse sur la base d’assurance volontaire qui permettra aux policiers assurés de jouir des mêmes droits et privilèges que les assurés de l’ONA, tout en étant affilié à la pension civile.

Les quelques 15 mille policiers du pays auront droit à deux régimes d’assurance sociale : la pension civile et le système d’assurance-vieillesse de l’ONA. Pour ce deuxième régime de protection sociale, les policiers ou tous les autres employés de la PNH peuvent choisir et décider de s’assurer volontairement à l’ONA en payant personnellement et mensuellement 6% de leur salaire. La contrepartie des 6% serait versée par l’Etat haïtien, à travers le Ministère de l’Economie et des Finances (MEF).

Le processus d’inscription doit démarrer le 3 mars et prendra fin le 24 avril 2020. Une occasion idéale pour les concernés de commencer à mieux planifier leur retraite et bénéficier ainsi des avantages offerts par l’Institution, notamment l’accès aux prêts qui leur sera accordés à un taux préférentiel considérant leur rôle dans la société et tenant compte des recommandations du Chef de l’Etat.

De leur côté, les représentants de la PNH se sont montrés optimistes quant à sa viabilité et aux avantages dont bénéficieront leurs frères d’armes. Une campagne de sensibilisation et de communication a été ainsi proposée pour bien exposer et expliquer le programme aux concernés. Un protocole d’accord entre l’ONA, les Ministères des Finances, des Affaires Sociales, de la Justice et de la Sécurité Publique, et la PNH est déjà à l’étude en vue de légaliser ce produit.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *