Monday, October 26, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Avis d’alerte du Département d’État : Haiti et la Jamaïque, deux poids et deux mesures

By admin , in ACTUALITÉS , at March 7, 2020 Tags: ,

Vendredi 6 mars 2020 ((rezonodwes.com))– Le gouvernement de la Jamaïque a décrété l’état d’urgence à travers le pays en raison de la criminalité induite par la politique néolibérale mise en oeuvre depuis plusieurs années par différents gouvernements à la Jamaïque. Cependant le gouvernement américain , en dépit de cet état d’urgence lancé par les dirigeants jamaïcains eux-mêmes, à travers le Département d’État lui donne un avis de niveau 2 , en précisant les zones à éviter à la Jamaïque.

En Haïti, c’est un  « cadeau »  empoisonné que le Département d’État a offert au nouveau gouvernement de facto appuyé par les États-Unis et dirigé par le Premier Ministre Joseph Jouthe, En effet alors que se déroulait l’investiture du nouveau gouvernement au Palais National, l’administration Trump invitait , par un avis public, les citoyens américains à éviter de voyage en Haïti, en raison du kidnapping et de l’insécurité.

La différence de traitement, à travers ces deux avis, accordé par des officiels américains à la situation difficile que connaissent les deux pays saute aux yeux. Cela s’explique , en partie , par le niveau des intérêts américains  à protéger à la Jamaïque, dans le secteur touristique en particulier, et la différence appréciable entre la qualité des elites politiques et économiques des deux pays.

Nous invitons nos lecteurs à prendre connaissance de l’avis du Département d’État relativement à la Jamaïque ainsi que celui ayant rapport avec Haïti.

–+++++:::::::+

Avis du Département D’État aux voyageurs en : Haiti : Alerte niveau 4 ( 5 mars 2020)

Ne voyagez pas en Haïti en raison de la criminalité, des troubles civils et des enlèvements.

Résumé par pays, Les crimes violents, tels que les vols à main armée et le détournement de voiture, sont courants. L’enlèvement est très répandu. Les kidnappeurs peuvent utiliser une planification sophistiquée ou profiter d’opportunités imprévues. Les victimes ont inclus les États-Unis les citoyens.

Les manifestations, les brûlures de pneus et les barrages routiers sont fréquents, imprévisibles et peuvent devenir violents. La police locale peut ne pas avoir les ressources nécessaires pour réagir efficacement à de graves incidents criminels. L’intervention d’urgence, y compris les services d’ambulance, est limitée ou inexistante.

Les voyageurs sont parfois suivis et violemment attaqués et volés peu de temps après avoir quitté l’aéroport international de Port-au-Prince. Les États-Unis L’ambassade exige que son personnel utilise les transports officiels depuis et vers l’aéroport. Des voleurs et des voleurs de voiture ont attaqué des véhicules privés coincés dans une congestion routière intense et ciblent souvent des conducteurs isolés, en particulier des femmes conduisant seules.

Les États-Unis le gouvernement a une capacité limitée à fournir des services d’urgence aux États-Unis dans certaines régions d’Haïti. États-Unis le personnel gouvernemental est découragé de marcher dans la plupart des quartiers. Seuls les membres adultes de la famille de plus de 18 ans sont autorisés à accompagner les États-Unis. employés du gouvernement affectés aux États-Unis Ambassade à Port-au-Prince. États-Unis Il est interdit au personnel gouvernemental d’Haïti:

• Visite des établissements après la tombée de la nuit sans stationnement sécurisé sur place;

-+++++———

Avis aux voyageurs en Jamaïque /Conseils aux voyageurs

Apri115, 2019/  Niveau 2: exercice augmenté

Faites preuve de prudence en Jamaïque en raison de la criminalité. Certaines zones présentent un risque accru. Lisez l’intégralité de l’avis aux voyageurs.

Les crimes violents, tels que les invasions de domicile, les vols à main armée, les agressions sexuelles et les homicides sont courants. Les agressions sexuelles sont fréquentes, y compris dans les hôtels tout compris. La police locale n’a pas les ressources nécessaires pour répondre efficacement à de graves incidents criminels. Les services d’urgence varient dans toute l’île, et les délais de réponse peuvent différer des États-Unis. normes. États-Unis il est interdit au personnel gouvernemental de se rendre dans les zones répertoriées à belovv, d’utiliser les bus publics et de conduire hors des zones réglementées de Kingston la nuit.

Ne voyagez pas vers:

Les zones de Kingston énumérées ci-dessous en raison de la criminalité.

Les zones énumérées ci-dessous de Montego Bay en raison de la criminalité.

Ville espagnole en raison du crime.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *