Saturday, October 31, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Urgent ! Coronavirus – Haïti et le Venezuela accueillent bientôt une mission de l’OPS devant venir évaluer les besoins de ces pays « à haut risque » et « plus exposés » dans la région

By admin , in ACTUALITÉS , at March 8, 2020 Tags: , ,

Rezo Nòdwès a appris que l’Organisation Panaméricaine de la Santé (OPS) va envoyer des missions de soutien à partir de la semaine prochaine dans les pays de la région qui « sont plus exposés » à la nouvelle épidémie de coronavirus, notamment Haïti et le Venezuela, ont déclaré vendredi les responsables de l’agence.

Samedi 7 mars 2020 ((rezonodwes.com))–La liste des pays « à haut risque » en plus d’Haïti, comprend également le Suriname, le Guyana, le Nicaragua, le Honduras, le Guatemala, la Bolivie et le Paraguay, ainsi que les îles des Caraïbes orientales.

« Nous serons sur le terrain pour évaluer et les aider à traiter certaines des questions qui peuvent être importantes« , a déclaré la directrice de l’OPS, Carissa Etienne, lors d’une conférence de presse au siège de l’agence à Washington.

Jusqu’à vendredi après-midi, on comptait 257 cas confirmés du nouveau virus dans dix pays de l’Amérique et quatre territoires de la région des Caraïbes : Argentine, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, République dominicaine, Équateur, Guyane française, Martinique, Mexique, Saint-Barthélemy et Saint-Martin, États-Unis.

« Ces pays d’Amérique latine et des Caraïbes sont déjà dans la phase de réponse aux cas et aux épidémies de COVID-19« , a déclaré Etienne à la presse puis aux ambassadeurs à Washington auprès de l’Organisation des États américains (OEA).

Que peut attendre la région avec l’arrivée du coronavirus ?

Etienne a décrit trois scénarios possibles qui pourraient se produire même simultanément : des flambées de cas après des importations ; de grandes flambées dans des « lieux fermés » tels que les maisons de retraite, les prisons, les camps militaires, les rassemblements de masse ; et des cas de transmission communautaire massive, qui se produiront très probablement au cours de la prochaine saison de la grippe.

« Il est très probable que nous aurons une augmentation du nombre de cas et du nombre de pays qui enregistrent des cas parce qu’ils recevront des voyageurs« , a déclaré pour sa part le directeur adjoint de l’OPS, Jarbas Barbosa, lors de la conférence de presse.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *