«Inacceptable, injuste», les mots me manquaient au président de l’ANAMAH, Jean Wilner Morin pour qualifier l’attitude des policiers.


Selon lui, ces genres de comportement portent atteinte à l’institution policière et vont à l’encontre de sa devise.

«Les policiers sont là pour protéger et servir, ils ne peuvent en aucun cas violer les droits des citoyens qui vaquent paisiblement à leurs occupations», a martelé le magistrat arguant que, pour l’heure, son collègue est hors de tout danger.

The post Manifestation SPNH: l’ANAMAH dénonce une tentative d’assassinat de l’un de ses membres appeared first on Haiti24.

Leave a comment

Your email address will not be published.