Wednesday, October 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


« Nous reconnaissons aux policiers le droit de se constituer en syndicat » a déclaré le PM de facto, Joseph Jouthe

By admin , in ACTUALITÉS , at March 11, 2020 Tags: ,

Le SPNH va-t-il déjà crier victoire en prenant pour acquis les propos de Jouthe, l’autoproclamé premier des policiers ? L’aile dure du mouvement fantôme 509 va-t-elle continuer comme prévu pour mercredi la mobilisation dans les rues ?

Mardi 10 mars 2020 ((rezonodwes.com))–Sans mentionner spécifiquement SPNH (Syndicat de la Police Nationale d’Haïti), le premier-ministre de facto, Joseph Jouthe, a admis mardi soir que les policiers haitiens ont désormais le droit de se constituer en syndicat. La déclaration de M. Jouthe, a été faite peu de temps après une deuxième journée de démonstration violente des policiers du groupe fantôme 509, dans les rues de la capitale.

« Nou rekonèt ke la polis’la gen dwè fè sendika » a déclaré Joseph Jouthe à la sortie d’une réunion spéciale et en urgence du CSPN (conseil Supérieur de la police nationale d’Haïti).

Il n’y a pas trop longtemps, au péril de leur carrière, un groupe de jeunes policiers ayant pour leader l’agent 2, Yanick Joseph, ont initié un mouvement syndicaliste ayant par la suite soulevé des mécontentements jusqu’au plus haut degré dans l’administration haïtienne.

Est-ce une simple déclaration d’un Premier-ministre à elle seule suffit pour amender le texte de loi constitutif et les règlements intérieurs de la Police haïtienne ? Ou devra-t-on attendre un autre arrêté de cet Exécutif qui, semble-t-il, ne fait bouger les lignes qu’a partir de violentes pressions ?

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *