Sous le soleil, sous la pluie, ces gens s’apitoient sur leur sort. Ils s’abritent sous des tentes faites, pour la plupart, en draps.


Là, l’air plus ou moins tranquille, ils entretiennent en toute quiétude des activités ménagères: cuisine, lessive, entre autres.

Abandonnés à leur sort, aucun représentant des autorités étatiques n’ont encore visité ces habitants qui s’installent, pourtant, au nez du Palais national et de la Cour de cassation.

Crédit Diego Charles

The post La place “Nègre marron” au Champ-de-Mars, refuge des habitants de Martissant appeared first on Haiti24.

Leave a comment

Your email address will not be published.