Wednesday, October 28, 2020
Ann ret konekte ak Peyi w


Le ministère des Affaires Étrangères relate les points positifs dans le rapport du Département d’État

By admin , in ACTUALITÉS , at March 14, 2020 Tags:

Le ministère des Affaires Étrangères a publié une note sur le Rapport du Département d’Etat sur la situation des Droits de l’Homme en Haïti pour 2019.

La Chancellerie haïtienne relėve que le rapport fait état des efforts consentis par le gouvernement en vue de faire face aux nombreux défis relatifs à la situation des droits de l’homme. ” Il est à noter que le rapport a reconnu dès la première page que le président Jovenel Moïse a été élu dans des élections libres et honnêtes, pour un mandat constitutionnel d’une durée de cinq ans. De plus, poursuit le ministère des affaires étrangères, il est fait mention dans les pages 14 et 15 que, sous la présidence de Jovenel Moise, «les libertés d’association, de rassemblement ainsi que les libertés d’opinion et de pensée, les libertés de manifestations culturelles et religieuses, les libertés de circulation, sont généralement respectées ».

Par ailleurs, le rapport a reconnu à la page 17 que «les associations de défense des droits humains opèrent sans restriction aucune dans leurs enquêtes et la publication des rapports y relatifs». De mėme, les efforts consentis pour combattre et réduire les détentions préventives prolongées ont été constatés, Pour ce qui est du droit à la sécurité publique, la page 3 mentionne que, malgré les nombreuses difficultés, «le Président Moïse a relancé la Commission Nationale de Désarmement dans le but de démanteler les gangs armés », lit-on dans cette note de presse.

Toutefois, avance le MAE, le “gouvernement haïtien demeure conscient de nombreux autres défis mis en exergue par le rapport.” Il s’engage de ce fait à “poursuivre ses efforts en vue d’obtenir cet idéal du plein respect des droits de l’homme en Haïti.” L’Administration Moïse Jouthe réitère enfin son “engagement à respecter et faire respecter les droits humains; à réaliser des élections honnêtes et crédibles dans le pays. Elle s’engage également à créer un climat sécuritaire pour ramener la paix et la confiance; à oeuvrer au renforcement du système judiciaire; à lutter contre la pauvreté extrême et la cherté de la vie.”

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *