Comme alternative, les Etats-Unis recommandent l’utilisation des méthodes de vote « non en présence dans un bureau de vote« , comme par exemple le vote à distance.

en pleine pandémie de coronavirus, le gouvernement invite les haitiens à venir retirer leurs cartes d’identification Dermalog…

Le « faire la queue« , on en a vu lundi dernier devant l’ONI, au Champ-de-Mars, à la demande des autorités haïtiennes violant leur propre décret de santé d’urgence !

Dimanche 29 mars 2020 ((rezonodwes.com))–Le gouvernement américain a informé la République dominicaine qu’il n’autorisera pas d’autres pays à organiser des élections sur son territoire avec de potentiels électeurs face à face ou venir « faire la queue » devant ou dans un centre de vote.

Selon la presse dominicaine, l’objection est contenue dans une note diplomatique du Département d’État datée du 27 mars, adressée au ministre des Affaires étrangères Miguel Vargas Maldonado.

La note précise que les élections avec le dépôt du bulletin de vote en personne – face-à-face – sont contraires aux mesures prises par les autorités sanitaires américaines pour contrer la pandémie de coronavirus.

Comme alternative, USA recommande d’utiliser des méthodes non « en présence », comme le vote à distance. L’objection n’est pas exclusive à la République dominicaine, a appris Rezo Nòdwès. Elle s’étendrait à toutes les autres nations qui ont une diaspora aux États-Unis désirant de participer activement aux décisions politiques internes de leur pays.

Soulignons que La République dominicaine a prévu des élections présidentielles et législatives pour le 17 mai. Les Dominicains de l’étranger votent également de la même manière qu’ils le font chez eux, c’est-à-dire dans les bureaux de vote après avoir fait la queue.

les dominicains dans un centre de vote à New York en mai 2016

Leave a comment

Your email address will not be published.