Comme à l’accoutumée, l’administration Moïse a été qualifiée de tous les noms d’oiseuax. Comme à l’accoutumée, les fossoyeurs du pouvoir ont laissé comprendre, implicitement, qu’ils sont détenteurs de la baguette magique pouvant chasser le COVID-19 du pays.

Des palabres! Des palabres! Encore des palabres!

En ces temps de grands malheurs, ce peuple incrédule sur qui est suspendue une épée de Damoclès a besoin d’actions et des gestes de solidarité. L’Opposition a assez vociféré. Aujourd’hui, il est grand temps que les opposants et les financeurs de manifestations anti-pouvoir mettent la main à la poche.

Me André Michel et consorts, le peuple a besoin de masques, des gants, de gels hydroalcooliques, de nourritures pour ne pas crever à sa faim au cas où le confinement serait l’option.

Messieurs, mobilisez des équipes pour la sensibilisation de proximité et à grande échelle, comme s’il s’agissait d’une mobilisation antigouvernementale !

Agissez pour le mieux ! Foulez le macadam pour dire au peuple : « Lave men nou! Ret lakay nou ! Pa sòti san bezwen ! ».

The post Éditorial :COVID-19: Et si l’opposition mettait le fonds des manifestations dans la lutte contre le virus ? appeared first on Haiti24.

Leave a comment

Your email address will not be published.