Friday, August 12, 2022
Ann ret konekte ak Peyi w


RD – Allégations de surfacturation de matériels pour Covid-19 : un ex-président du sénat exige du Parlement « l’ouverture d’une enquête »

By admin , in ACTUALITÉS , at April 9, 2020 Tags: , ,

En Haïti, le président Jovenel Moise ne devrait pas s’inquiéter depuis qu’il s’est débarrassé, par un tweet, du Sénat le 13 janvier dernier et cette question d’enquête sur les dépenses effectuées pour le coronavirus, ne concerne nullement le gouvernement haitien franchissant le boulevard de « fè sa yo vlé » sans avoir de compte à rendre à personne…

« les enquêtes doivent aller jusqu’aux conséquences ultimes et ne peuvent être restées impunies » sénateur vazquez

Mercredi 8 avril 2020 ((rezonodwes.com))–L’ancien président du Sénat et coordinateur de la campagne électorale du candidat à la présidence du PRM Luis Abinader, Jesús Vásquez Martínez (CHU), a exigé que le Parlement joue son rôle de chien de garde face aux « allégations de corruption portées contre le gouvernement » concernant l’achat d’équipements et de produits hors de prix pour faire face au coronavirus du pays.

Dans un communiqué rendu public, M. Vasquez a déclaré que « les enquêtes doivent aller jusqu’aux conséquences ultimes car si elles restent impunies, ce serait un crime contre l’humanité de jouer avec la santé des gens pour s’enrichir à des moments aussi cruciaux que le présent, où ce qui est en jeu, c’est la vie de l’être humain« .

Il a indiqué que bien que la pandémie ait démontré qu’ »il n’y a ni race, ni couleur, ni statut social pour vaincre les personnes infectées, en fin de compte, ce sont les pauvres et les démunis qui continuent à en faire les frais, car nous les voyons mourir dans la plupart des cas par manque de soins« .

Parmi les scandales qui ont été révélés dans les réseaux sociaux et les médias, a déclaré le parlementaire dominicain, il y a celui d’une entreprise dédiée au secteur de la construction, qui s’est vu attribuer par le Service national de santé (SNS), un montant de 1 515,7 millions de pesos RD$ pour l’achat de matériel médical. Le gouvernement a également été interrogé pour l’achat des caisses de masques qui ont coûté 250 RD$ dans les pharmacies, mais les autorités les ont achetés à 1 000 RD$ chacun.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *