Wednesday, August 10, 2022
Ann ret konekte ak Peyi w


Fort-Liberté : Des communautés s’opposent à l’enterrement de la deuxième victime du Coronavirus

By admin , in ACTUALITÉS , at April 10, 2020 Tags: ,

Le processus d’inhumation du corps de la deuxième victime au Covid-19 en Haïti a dû être interrompu dans le Nord’ Est en raison de l’opposition des membres de la population civile, selon un journaliste local

Jeudi 9 avril 2020 ((rezonodwes.com))– À Fort-Liberté, le cadavre de l’adulte de 69 ans décédée, au soir du mercredi 8 avril, des suites du Coronavirus, a déjà parcouru plusieurs villes du Nord ‘Est, sans pour autant être mis en terre, selon le correspondant de Radio Kiskeya.

À Ferrier, la population a chassé la délégation conduite par le maire de Fort-Liberté, Étienne Louis Jacques. Les autorités accompagnées des membres de la famille ont dû renoncer au processus en raison de l’opposition des membres de la population, a rapporté Charles Simpson Amazan.

À Desracs, localité de Fort-Liberté, la population mobilisée, a pu troubler la séance d’inhumation de la défunte et la délégation a été, une fois de plus, contrainte de faire marche arrière, a informé le journaliste. À en croire le travailleur de presse, la population de plusieurs communautés du Nord ‘Est se révolte à l’idée d’enterrer un cadavre, jugé intoxiqué.

En milieu de journée du jeudi 9 avril, la situation restait tendue à Fort-Liberté, Ferrier, Desracs, a souligné le travailleur de presse.

La population de ces communautés se mobilise en vue de mettre à l’échec le plan de l’ensevelissement du corps, souligne le journaliste. À l’annonce de l’obstination des autorités et des responsables du Ministère de la Santé publique et de la Population, tout le département du Nord ‘Est reste désormais sur leur garde.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *