Vendredi 10 avril 2020 ((rezonodwes.com))– A l’échelle mondiale, deux milliards de personnes travaillent dans l’économie informelle (la plupart dans les économies émergentes et en développement) et sont particulièrement menacées.

Selon le rapport, nous avons besoin de mesures intégrées, à grande échelle, s’articulant autour de quatre piliers: soutien aux entreprises, à l’emploi et aux revenus; relance de l’économie et de l’emploi; protection des travailleurs sur leur lieu de travail; et recours au dialogue social entre gouvernement, travailleurs et employeurs pour trouver des solutions.

C’est la plus grande épreuve pour la coopération internationale en plus de 75 ans – Guy Ryder, Directeur général de l’OIT

« C’est la plus grande épreuve pour la coopération internationale en plus de 75 ans », a déclaré M. Ryder. «Si un pays s’écroule, alors nous nous écroulerons tous. Nous devons trouver des solutions qui aident tous les segments de notre société globale, en particulier ceux qui sont les plus vulnérables ou les moins à même de se prendre en charge ».

« Les choix que nous opérons aujourd’hui auront une influence directe sur le déroulement de cette crise et la vie de milliards de personnes », a-t-il ajouté.

« En prenant les bonnes mesures, nous pouvons limiter son impact et les séquelles qu’elle laissera. Nous devons avoir pour ambition de reconstruire en mieux afin que nos nouveaux systèmes soient plus sûrs, plus équitables et plus durables que ceux qui ont permis à cette crise de se produire », a-t-il conclu.

Leave a comment

Your email address will not be published.