Friday, August 12, 2022
Ann ret konekte ak Peyi w


SBE-PNH supplante SPNH après sa légalisation calculée !

By admin , in ACTUALITÉS , at April 14, 2020 Tags: ,

C’est méconnaître Jovenel Moise, avec son caractère de revanchard enfilant sa fourrure de renard, que le SPNH pensait qu’il allait pouvoir continuer de se constituer en un bloc monolithique, pour jeter les bases d’un syndicat de police légalisé et reconnu d’utilité publique en Haïti, après les événements FAd’h vs PNH sur le Champ de Mars. Dans l’arène des syndicalistes légalement armés, il n’y aurait pas assez de place pour deux taureaux dans le même pâturage.

Toute personne saine d’esprit et prévoyante comprend bien l’empressement de Joseph Jouthe de venir un soir de mars, annoncer que « wi nou dakò pou gen sendika nan polis’la« . Si monsieur, ce soir-là, s’exprimait en français utilisant les règles les plus élémentaires de cette langue, on comprendrait tout de suite qu’il y aurait un « s » au final à syndicats de police. Les choses aillent vite et qu’elles paraissent simples. SBE-PNH a la bénédiction de Rameau Normil, par contre, SPNH est édenté. Une des canines est portée manquante.

SBE-PNH ap vale teren. Lire le texte de la DGPNH ne ratant jamais l’occasion de faire l’éloge de Rameau Normil, le nouveau Michel François d’Haïti, d’un autre temps, qui a procédé récemment à un remue-ménage au sein du Commissariat de la police départementale de l’Artibonite aux Gonaives. Même son porte-parole est remercié pour avoir accordé à Rezo Nòdwès une version plus ample des faits survenus aux environs de 02:00 am à Jubilée, un samedi douvan jou.

Lundi 13 avril 2020 ((rezonodwes.com))–

DGPNH-Coordination de Presse et des Relations Publiques/Visite d’une délégation du SBE-PNH au Commissariat de Carrefour et aux policiers frappés d’un handicap

Mercredi 08 avril 2020

Nouvellement institué , le Service de Bien-Être de la PNH (#SBE) se met déjà au travail

Sur instruction du Directeur Général a.i., Rameau Normil , une délégation conduite par le Commissaire Divisionnaire Kesner Pierre , responsable de cette structure , a entamé une mission d’assistance auprès des policiers atteints par des maladies ou blessures en service. La délégation a rendu visite aux policiers en leur résidence personnelle et leur a fourni des kits alimentaires afin d’alléger leurs dépenses et du coup limiter leurs déplacements dans le contexte de la crise sanitaire liée à la propagation du Coronavirus.

Près de 200 policiers , en situation de maladie , sont touchés par cette prestation qui prend également en compte le personnel administratif et les épouses de policiers décédés dans l’exercice de leurs fonctions. Suivant le Plan stratégique de développement 2017-2021 de la PNH, le Service de Bien-Être de la Police Nationale d’Haïti a pour mission de promouvoir à la fois de bonnes conditions de travail , des avantages sociaux et parasalariaux , au profit du personnel policier de tous grades.

DGPNH-Coordination de Presse et des Relations Publiques

Les policiers ne vont-ils pas trouver leur bien-être dans le SBE qui, avec la complicité des hommes en haut lieu, « se met déjà au travail » ? Le SBE est-il en passe de supplanter le SPNH ? Comme dit la chanson « Attention les enfants, danger » !

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *