Friday, August 12, 2022
Ann ret konekte ak Peyi w


Caricom et Covid-19 – Rencontre visioconférence – Jovenel Moise et ses 14 homologues tombés d’accord pour la levée des sanctions américaines imposées au Venezuela et à Cuba !

By admin , in ACTUALITÉS , at April 17, 2020 Tags: , , ,

Mais le président Jovenel Moise est-il sur la même longueur d’onde que ses homologues de la Caricom en ce qui a trait à la levée des sanctions contre le Venezuela ? En faveur de quelle équipe au pouvoir, aurait-il plaidé en son for intérieur ?

Jeudi 16 avril 2020 ((rezonodwes.com))–Pour ne pas être immédiatement rappelé à l’ordre par les américains, le président Jovenel Moise qui a une lourde dette envers le Core Group, notamment l’ambassade des Etats-Unis à Port-au-Prince, a brièvement rapporté sur son compte Twitter la tenue d’une rencontre virtuelle entre les dirigeants des 15 pays membres de la Caricom inclusivement.

M. Moise qui s’est contenté d’indiquer sur son compte Twitter qu’il « vient d’avoir une vidéo-conférence avec ses homologues de la CARICOM autour des voies et moyens à mettre en œuvre en vue d’harmoniser nos stratégies visant à ralentir la propagation du Covid-19 sur nos différents territoires« , n’a cependant pas relaté les autres points forts discutés entre les Grands de la région, tandis qu’il aurait participé à l’élaboration du communiqué final, avant de prendre congé de ses pairs, mercredi.

Les 15 pays de la Communauté des Caraïbes (Caricom), incluant Haïti, ont appelé à la levée des sanctions américaines contre Cuba et le Venezuela au moment de la lutte contre pandémie de Covid-19.

A l’issue des entretiens entre les 15 chefs d’Etat et de gouvernement de la région, ainsi que les 5 membres associés, le communiqué final stipule que « Les chefs de gouvernement ont demandé la levée des sanctions contre Cuba et le Venezuela pour des raisons humanitaires, car tous les pays doivent participer à l’effort mondial de lutte contre la pandémie de COVID-19″.

Le président haitien qui a indiqué en 2019 n’avoir reconnu que le parlementaire Juan Guaido, l’autoproclamé président, comme chef de l’exécutif à Caracas, n’a toutefois pas précisé en faveur de quel dirigeant vénézuélien il a opté pour un possible allègement de l’embargo américain, à la rencontre de Caricom en ligne du mercredi.

Par ailleurs, la seule chose certaine et déterminée en ce qui a trait la Havane, car avec la présence de médecins cubains en Haïti, M. Moise ne pouvait ne pas adhérer – publiquement – à la résolution de la Caricom, sans équivoque. Nierait-il plus tard son acquiescement, il faudrait cerner les enjeux considérables pouvant être soulevés « pour maîtriser une situation ».

Soulignons également que les 15 leaders régionaux ont débattu du sujet de l’OMS et les sanctions économiques américaines. Ils ont déclaré « regretter que les ressources de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) soient menacées à un moment où tous doivent s’unir pour mener la lutte contre la pandémie« .

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *