Saturday, August 13, 2022
Ann ret konekte ak Peyi w


Exceptés les prisonniers politiques, Jovenel Moise ordonne au commissaire Lafontant de décongestionner les prisons pour éviter la contagion du Covid-19

By admin , in ACTUALITÉS , at April 17, 2020 Tags: ,

Le commissaire du gouvernement auprès du tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me. Jacques Lafontant, se met à parler de relaxation de prisonniers comme s’il était lui-même maître de ses actions…alors que le pays connaît actuellement un système judiciaire le plus corrompu et le plus dépendant de tous les temps, depuis l’arrivée au pouvoir du régime PHTK après celui des Lavalas de Jean-Bertrand Aristide et de René Préval.

Jeudi 16 avril 2020 ((rezonodwes.com))–Quelque 72 détenus, au total, ont été libérés du Pénitencier National dans le cadre des mesures visant à limiter la propagation de Covid-19, a confirmé aujourd’hui le commissaire du gouvernement, Jacques Lafontant, exécutant les ordres du Palais national, ayant fait le tri des hommes à laisser l’endroit le plus nauséabond de la capitale.

Depuis la fin du mois de mars, 11 mineurs, 34 femmes et 27 hommes ont été libérés, grâce à « l’action du parquet » et des bureaux des droits de l’homme, selon M. Lafontant indiquant que « d’autres audiences correctionnelles spéciales sont en cours, qui bénéficieront à une centaine de prisonniers, » excluant des prisonniers politiques que le président Jovenel Moise a fait enfermer en prison pour avoir exigé sa démission pour corruption et détournements de fonds de Petro Caribe.

Vu la menace que représente le Covid-19 dans les prisons encombrées d’Haïti, les autorités judiciaires ont déclaré envisager « de commuer ou de gracier les peines, afin de limiter une flambée incontrôlable dans ces institutions« .

Le commissaire a.i. Lafontant a indiqué qu’un certain nombre de critères liés à l’âge, aux maladies antérieures et aux sanctions imposées sont analysés.

Comments


Leave a Reply


Your email address will not be published. Required fields are marked *