Mardi 21 avril 2020 ((rezonodwes.com))–Le premier-ministre de facto Joseph Jouthe, moins de 24 heures après la réouverture des industries de sous-traitance, selon ses recommandations, a tweeté mardi qu’il a présidé, par visioconférence, « une rencontre avec la cellule scientifique chargée de la gestion de la crise du #COVID19Haiti », qui, selon lui, va lui faciliter la tache dans « l’application des recommandations sur les mesures sanitaires pour lutter efficacement contre la propagation de cette pandémie dans le pays« .

M. Jouthe qui a indiqué vouloir partir en guerre et « efficacement » contre le coronavirus, se retrouve pourtant à la tête d’une administration qui, à côté des deux autres précédentes dont il a été conseiller puis ministre, n’ont inauguré pas un seul hôpital ou centre de santé depuis trois ans, selon les constatations.

Aux Gonaives, des voix s’élèvent pour critiquer les autorités sur l’emplacement et l’aménagement d’un hôpital de campagne qui pourrait être soumis à rude épreuve au cas où d’éventuel patient atteint de covid-19 frappe à sa porte.

Pour l’instant, il n’est que d’attendre l’application des nouvelles recommandations formulées par la « cellule scientifique » au gouvernement, lors de la visioconférence du mardi. Il est à noter toutefois que la commande placée en Chine pour environ $18 millions de fournitures médicales n’est pas encore entreposée dans les greniers du PM Jouthe et que, par ailleurs, une soixantaine de respirateurs pour 11 millions d’habitants, sont loin de faire l’équilibre si la situation viendrait à virer au vinaigre « efficacement« .

Leave a comment

Your email address will not be published.